Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Les Ressources Humaines, un domaine qui tend paradoxalement à l’inhumanité ?

L’évolution digitale actuelle de notre société entraine de nombreux changements au sein des entreprises. On digitalise, on remplace des tâches par des algorithmes. L’efficacité et la rentabilité sont les maîtres mots de ces méthodes. Jeune étudiante en Ressources Humaines, je me questionne sur ce que pourrait devenir l’éthique de cette digitalisation. Va-t-elle compromettre la place de l’humain dans les Ressources Humaines ?

Je tiens tout d’abord à préciser que cet article ne portera pas sur une décrédibilisation de la digitalisation des RH. Au contraire, je suis bien consciente de l’utilité des outils mis en place. Je propose simplement une réflexion critique de ces méthodes.

Clustree, une nouvelle façon de percevoir l’humain ?

Prenons l’exemple de Clustree, une jeune entreprise dynamique spécialisée dans les données RH. C’est une « plateforme de recommandations RH au service du développement de carrières et de recrutement ». Grâce à des outils digitaux, Culstree propose une meilleure gestion et sécurisation de données. Ces outils permettent même la proposition de profils clés et atypiques adaptés selon l’entreprise. Cette plateforme est au cœur de la digitalisation mais sa signature met en avant l’humain : « Concentrez-vous sur l’humain. Nous prenons soin de vos données ». Ce que propose cette plateforme est donc de gérer le côté administratif. Les personnes chargées de Ressources Humaines pourront donc accorder une place plus importante aux relations humaines. La digitalisation des RH n’est donc pas nécessairement un frein pour l’humain. Dans le cas de Clustree, le digital ne prend pas le dessus sur les décisions des hommes, le choix de profils de personnes à recruter étant finalisé par un.e RH.  Cependant, des outils plus déterminants existent dans d’autres domaines. C’est pourquoi je souhaite établir un parallèle avec la justice prédictive.

La justice prédictive, une digitalisation conséquente

N’étant pas une experte dans le domaine, je laisse Le Parisien résumer le concept : « La justice prédictive, grâce à des algorithmes fouillant dans la jurisprudence, permet d’évaluer quelles sont les chances de gagner un procès, le montant éventuel des indemnités ou ses risques juridiques. ». C’est-à-dire qu’après évaluation des chances de gagner un procès ou non, celui-ci ne sera pas forcément soutenu. Cette pratique favorise donc la décision de justice vers les tendances les plus fréquentes. La part de réflexion, de cas particuliers, d’exceptions est alors quasiment oubliée pour répondre à une grande tendance générale.

Si on transpose ce type de dispositifs aux Ressources Humaines, quels résultats pourrions-nous obtenir ? Oublierons-nous de considérer chaque être de façon différente en fonction de son cas ? Laisserions-nous des algorithmes choisir qui licencier ? Bien-sûr, les RH n’en sont pas encore là. Je me méfie cependant des limites de la digitalisation des RH. Jusqu’où peut-on accepter de laisser gérer les algorithmes ? Est-ce qu’un jour nous autoriserons les machines prendre des décisions finales ? Évidemment, personne ne peut encore répondre à ces questions. Néanmoins, cela pourrait être une limite à ne pas franchir.

Cette digitalisation optimise le temps des RH et leur évite de perdre une énergie considérable. Elle permet même de mettre en avant des éléments qu’ils ne perçoivent pas forcément. Cette digitalisation est donc à l’origine d’un remarquable progrès profitable à de nombreuses structures. Cependant, elle pourrait avoir des effets négatifs. Il serait, de mon point de vue, dangereux de laisser des algorithmes finaliser des décisions. Ne serait-il pas absurde que le digital remplace complètement l’humain pour gérer l’humain ?

Juliette VIALLAND–DI GIOVANNI

https://www.clustree.com/fr

http://www.leparisien.fr/high-tech/la-justice-predictive-melange-de-droit-et-d-intelligence-artificielle-01-02-2017-6645696.php

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.