Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Le phénomène « B corp » : quel impact sur la marque employeur ?

« Ne pas chercher à être la meilleure entreprise du monde, mais la meilleure pour le monde » . C’est la devise du label B corp ( Benefit Corporation), une certification créée en 2006 par trois entrepreneurs de Philadelphie, devenue très vite le label le plus en vue dans le Monde en matière RSE.
Récemment c’est le nouveau PDG de Danone Emmanuel Faber qui a annoncé vouloir être certifié «B corporation». Un véritable engouement semble se jouer autour de cette certification allant presque jusqu’au phénomène de mode. Cette certification semble fonder principalement sa légitimité sur une exigence accrue en matière d’impact environnemental comparativement aux autres labels présents
De prime abord, cette certification semble avoir pour principale visée ou destinataire le consommateur de la marque, qui rassuré se dirigera vers la « b corp » comme il l’a fait massivement vers le bio. Mais ne se cache-t-il pas derrière ce nouveau phénomène un enjeu de taille pour les RH ? La b corporation n’est-t-elle pas au delà d’une simple certification un merveilleux atout pour la marque employeur ?

La « B corporation » , quelle réelle ampleur ?

Encore peu connu du grand public, le mouvement B corp émerge seulement en Europe et en France. Aujourd’hui, 44 entreprises françaises sont certifiées ( Nature et Découverte, les 2 Vaches, la Camif ..). Dans le Monde, de 2006 à 2014, 1400 entreprises ont reçu un label, et ces deux dernières années, leur nombre est passé à 2300. La B corp concerne surtout des petites entreprises et des PME, mais les multinationales commencent sérieusement à s’y intéresser. Le géant américain Unilever a déjà réussi à faire labelliser sa filiale Ben & Jerry’s outre- Atlantique. En France, c’est Emmanuel Faber, le nouveau dirigeant du groupe Danone qui a fait grand bruit au Consumer and Goods Forum du 22 Juin 2017 en affirmant que le nouvel objectif de la multinationale était d’être certifié B corp en 2020 pour la filiale DanoneWave.

Quelle spécificité par rapport aux labels déjà existants ?

La B corporation se présente comme un réseau global d’entreprises qui signent une « déclaration d’interdépendance » ayant vocation à accueillir en son sein les autres acteurs de la chaine de valeur (fournisseurs, sous-traitants…). La B corp se distingue ainsi clairement des autres standards RSE classique (type iso 2600). Il ne s’agit plus ici de respecter une norme mais de redéfinir fondamentalement toute la chaine de valeur et donc de donner un cap stratégique, une visée ambitieuse à l’entreprise. Il s’agit ici de s’identifier comme le leader RSE de son secteur.
De plus, la certification a pour but le changement des statuts de la société. C’est là un point fondamental de la certification B Corp qui implique d’inscrire de manière formelle le principe d’impact positif sur la Société et l’environnement en modifiant la déclaration juridique de l’objet social de l’entreprise.

Quel impact possible sur la marque employeur ?

Il convient d’observer dans un premier temps que la démarche de certification et la marque employeur ont des visées communes : soutenir l’image globale de l’entreprise et susciter une confiance durable des collaborateurs. Avec la certification B corp, l’atout ne se limite pas à une amélioration « globale » de l’employeur branding. Elle permet certes un joli coup de publicité comme l’a très bien compris le PDG de Danone en donnant une très belle visibilité à sa marque. Cependant, cette certification va au delà en s’engageant à modifier en profondeur les structures de l’écosystème économique (fournisseurs, partenaires, clients), la marque se positionne clairement avec un avantage comparatif vis à vis des autres acteurs dans sa chaine de valeur.
On comprend mieux l’attrait nouveau et presque effervescent des grands groupes comme Danone pour ce type de certification. D’un point de vue purement communicationnel cela associerait la marque employeur de Danone à celle d’un véritable leadership et d’une exemplarité, l’entreprise se faisant a la fois pionnier et vitrine en matière RSE.
Cette certification comprend donc une spécificité en tant qu’elle permet à la marque employeur non pas une simple amélioration globale de son image, mais un véritable avantage comparatif situé dans un secteur d’activité donné.
Les RH ont beaucoup à gagner à s’intéresser à ces démarches de certification (y a-t-il d’autres certifications qui sont intéressantes à relever actuellement ?), car en participant au rayonnement international du groupe, elles permettent par ce biais de construire une véritable politique d’attraction des talents au delà de nos frontières.

Raphael LACHIVER.

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.