Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Le Pet-thérapie ou comment gérer poils, câlins et travail ?

Par Sarah Callewaert

Qui n’a donc pas rêvé d’aller au travail avec son meilleur ami à quatre pattes ? De pouvoir caresser et chouchouter sa petite boule de poils en même temps que de finir son rapport ? Aujourd’hui, c’est possible. En effet, entre apport de bien être, création de liens, et image d’entreprise, autoriser les animaux au travail devient un véritable enjeu pour les politiques RH….

Un ronron japonais qui s’étend jusqu’en occident

C’est l’entreprise Ferray au Japon qui se lance dans le projet Ronronthérapie. Voyant ses employés de moins en moins productifs et de plus en plus stressés, les différents managers ont cherché un moyen innovant de régler ce problème. Pourquoi pas des chats ? Le patron de l’entreprise, Hidenobu Fukuda, décide alors d’adopter 9 chats, libres de se promener où bon leur semblent. On en retrouve certains sur les bureaux, les photocopieuses et même pendant les réunions.

L'entreprise Ferray se lance dans le projet Ronronthérapie

L’effet est immédiat. Eri Ito, un employé de la boîte, témoigne tout de suite du bien être en déclarant à la presse locale que les chats au bureau « c’est apaisant ». La nouvelle se répand alors un peu partout et commence à prendre de l’ampleur. La RonRon-thérapie devient la Pet-thérapie. La plupart des patrons au Japon acceptent que leurs employés amènent, chiens, chats, et autres petites boules de poils sur le lieu de travail. Ce phénomène s’exporte alors en Occident. Google a mis un point d’honneur à laisser ses employés venir avec leurs chiens, permettant ainsi aux employés de « prendre l’air, de recharger les batteries, sachant que c’est un réel avantage qui hélas se fait rare ». Une journée spéciale a même était mise en place en Angleterre pour encourager cette pratique : le « Bring your dog to work Day » !

De l’apport de bien être personnel aux effets communicationnels

Mais quels effets ? La bave sur les dossiers, les poils sur les chaises, les fils rongés ? Est-ce vraiment bénéfique et réducteur de stress ? Une étude de V. Servais explique que les animaux sont des partenaires sociaux à part entière aux effets donc significatifs et thérapeutiques. A cela s’ajoute l’analyse du psychiatre A.Katcher « la fourrure animale apaise, rassure et relaxe ». On connaît très bien le principe de s’occuper d’animaux pour réduire la violence, ou au contraire améliorer la communication pour des patients atteints d’autisme, alors pourquoi pas sur les employés ? En effet, la productivité augmenterait fortement en présence d’animaux.

Les animaux sur les bureaux

De plus au-delà de la gestion du stress, avoir un animal renforce le lien social, car une responsabilité de groupe se crée vis à vis du bien être de ce compagnon. Il est montré qu’être en présence d’un animal fait qu’on interagit plus souvent que si on est seul. L’animal vient adoucir les règles d’interaction sociale. En effet, le sujet de conversation est naturellement trouvé à partir du moment où on a acheté un nouveau collier pour chaussette le nouveau petit chat, ou lorsque Médor a encore renversé tous les papiers dans le bureau du secrétaire…..

Vers une image de marque ?

Cette communication va par ailleurs bien plus loin que la simple interaction physique. En effet, certaines entreprises décident de créer une véritable image autour de ce phénomène. L’entreprise Oracle Japon, a depuis quelques années une Bobtail nommée Candy. Elle est là pour accueillir les employés mais aussi les potentiels clients et partenaires.  Un véritable attachement s’est créé autour de cette grande boule de câlins, mais cela a aussi permis de développer l’image de marque de l’entreprise. Un compte instagram à son nom fût créé pour lui, et est déjà intervenu dans des émissions de télé. C’est une mise en scène qui permet ainsi de se faire connaître dans le monde entier.

Pet therapy

Screenshot 2018-01-07 at 21.40.39

Maintenant c’est en Europe qu’on comprend l’enjeu. Depuis 2009, Purina Nestlé Suisse a fait cet accueil d’animaux chez soi un véritable leitmotiv, et une véritable marque de l’entreprise. C’est l’une des premières choses que l’on voit sur leur site internet. Ils ont même donné un nom à cette politique managériale le « Pets and Work ». De même rien n’empêche juridiquement les employés et entreprises à laisser venir les animaux sur les lieux de travail, alors pourquoi s’en privé ? Et pourtant il y a encore un retard en France contrairement à nos voisins Asiatique et Américain….

Pet therapy

 

 

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.