Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

HARCELEMENT SEXUEL AU TRAVAIL : LES HOMMES LE SUBISSENT AUSSI !

Harcèlement sexuel

[Crédit photo]

Bien que le harcèlement sexuel au travail soit un fléau qui touche les femmes dans la grande majorité des cas, on oublie trop souvent que les hommes ne sont pas uniquement de simples témoins, ou même de potentiels coupables. Dans leur lutte contre le sexisme et le harcèlement sexuel en entreprise, les responsables RH doivent ainsi veiller à affaiblir la prégnance du schéma où les femmes sont nécessairement victimes et les hommes coupables, afin de ne pas laisser dans l’isolement des salariés en souffrance.

Des réalités passées sous silence

Le phénomène est certes moindre comparé aux chiffres alarmants du harcèlement sexuel envers les femmes, dont nous parle Soizic Thiébaud dans son article (1 femme sur 5 est confrontée à une situation de harcèlement sexuel au cours de sa vie professionnelle), mais il ne faut pas pour autant le mésestimer. Un des rares articles existant à ce sujet, publié par le Figaro en mai 2016, évoque un sondage Elabe commandé par BFMTV, selon lequel 7% des hommes seraient victimes de harcèlement sexuel sur le lieu de travail. Mais le tabou corrélé à ce genre d’humiliations, considérées en outre comme des atteintes à la virilité, laisse encore certainement muettes bon nombre de victimes. Le manque de témoignages et d’enquêtes reflète nettement le silence qui entoure cette problématique, et ce silence est à lui-même une problématique supplémentaire.

Des témoignages au compte-goutte

En réponse au hashtag #Balancetonporc devenu endémique à la suite de l’affaire Weinstein en octobre dernier, la naissance du hashtag #Balancetatruie constitue une tentative malheureusement un peu avortée de corriger le tableau dichotomique qui peint les femmes en victimes et les hommes en bourreaux. Les tweets dénoncent finalement assez peu de situations de harcèlement sexuel au travail. Mais un témoignage recueilli par Alexandra Boquillon pour l’Express nous permet de nous représenter les formes que peuvent prendre ce genre d’agissements.

Dans une entreprise du secteur de la communication, un directeur du développement âgé de 44 ans s’est vu harcelé sexuellement par sa supérieure hiérarchique pendant deux mois, avant de se faire muter brusquement dans une autre entité du groupe. Ses refus polis mais systématiques ont finalement mené à la dégradation de leurs relations sur le plan purement professionnel, jusqu’à ce qu’une altercation virulente provoque sa mutation aussi inattendue qu’arbitraire.

Un manque d’attention à corriger

Les structures d’écoute pour lutter contre le harcèlement sexuel se multiplient, que ce soit au sein des entreprises ou sur internet, mais celles-ci ciblent exclusivement les femmes. Le nombre de plaintes émanant d’hommes sont encore dérisoires. Pourtant, le harcèlement sexuel touchant les hommes au travail est un phénomène qui va prendre de plus en plus d’ampleur, compte tenu du nombre croissant de femmes nommées à des postes à responsabilités. Selon l’Equal Employment Opportunity Comission (EEOC, 2010), le pourcentage de plaintes pour harcèlement sexuel déposées par des hommes est passé de 8% à 16% en 20 ans aux Etats-Unis.

Ainsi, le rôle des responsables RH est primordial. Leurs campagnes de sensibilisation ne doivent plus être clivantes. Actuellement, lorsque les hommes sont inclus dans ces campagnes, ils ne sont considérés que comme témoins, ou pire, comme coupables. La lutte contre le harcèlement sexuel au travail est certes ardue, mais une communication appropriée peut déjà changer les choses. Il faut lever le tabou et faire savoir que toutes les victimes, hommes ou femmes, seront entendues et accompagnées dans leurs démarches, aussi bien psychologiques que juridiques.

Bien que la lutte contre le harcèlement sexuel subi par les femmes soit prioritaire par son ampleur, j’espère que cette cause moins masculin(ist)e qu’égalitariste, pour l’instant encore modeste, sera intégrée aux efforts grandissants mis en place pour repérer, condamner et avant tout empêcher le harcèlement sexuel au travail. J’espère aussi que le sexisme ordinaire que subissent également les hommes, en entreprise ou au quotidien, deviendra une problématique de plus en plus visible. L’égalité hommes-femmes suppose de conjurer toute forme de discrimination, aussi positive soit-elle.

                                                                                                                                                                                      Claire Desbordes
                                                                                                                                                                                                    LinkedIn

Pour aller plus loin :

– The British Psychological Society: « Men who stick up for women’s rights are subjected to more sexual harassment at work”. Christian Jarrett pour le BPS Research Digest; 27/01/2016

– Americain Psychological Association: “Sexual harassment against men: Examining the roles of feminist activism, sexuality, and organizational context”. Holland, Kathryn J.,Rabelo, Verónica Caridad,Gustafson, Amber M.,Seabrook, Rita C.,Cortina, Lilia M. _ Psychology of Men & Masculinity, Vol 17(1), Jan 2016

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.