Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Marre de ne pas trouver l’employeur ou l’employé de ton cœur ? Mitch-le donc !

Tandis que Mitch Buchannon sauvait des nageurs en détresse sur les plages de Malibu dans les années 90,  c’est à l’application Mitch de venir en aide aux PME en situation de recrutement d’urgence !

 

Une solution face aux « coups de chaud » des PME 

Nombreuses sont les petites entreprises à devoir faire face aux désistements impromptus d’employés. Cette succession de contrats concerne surtout les métiers dits « alimentaires » tels que serveur, manutentionnaire, livreur ou assistant.  Dans les périodes de rush, les employeurs de ces emplois non-cadres peuvent se retrouver à court de main d’œuvre et à court de temps pour recruter. A la suite d’une telle expérience, Alexia Nahmani, restauratrice, a décidé d’outiller efficacement les entrepreneurs ou commerçants en recherche pressante de salariés.  Elle s’est donc associée en 2016 avec deux jeunes startuppers, Alexandre Pereira et Jean-François Arnaud afin de lancer l’application Mitch. Avec une interface ressemblant étrangement à celle de Tinder, Mitch se veut être un lieu de rencontre rapide entre l’employeur et le futur potentiel employé.

Equipe-Mitch

L’équipe fondatrice de Mitch  

Le déploiement d’une bouée de secours pour les postes non-cadres

Vous êtes un recruteur débordé ? Cela vous prend moins de 5 minutes pour télécharger l’application, créer votre profil et poster votre annonce. Publiée, il n’y a plus qu’à attendre que des candidats postulent à votre offre. Ensuite, il vous suffit de faire défiler d’un simple balayage du doigt les différents profils de candidats. Lorsque l’un d’eux retient votre attention vous pouvez directement vous adresser à lui par le biais de la messagerie. Si vous êtes réellement en train de sombrer sous une vague d’activité vous pouvez actionner la fusée de détresse qui envoie un push à tous les candidats présents géographiquement aux alentours. Mitch pense à tout, et même aux besoins ponctuels ! En effet, sur ce type d’emploi le besoin peut être réclamé en cas de renfort à des moments bien précis. Dans ces cas, Mitch propose les profils dont la disponibilité coïncide avec le créneau.

En ce qui concerne les candidats, le processus est aussi simple. Disponible de suite, l’inscription prend quelques minutes. Le profil complété, les candidats n’ont plus qu’à faire défiler les différentes offres et « matcher » celles qui les intéressent. La suite dépend du besoin recherché… Mais aussi de l’originalité des offres et profils !

mitch tel

Exemple d’affichage de l’application

Le recrutement fun ça existe !

On se souvient tous de ce moment crucial qu’est la rédaction et la mise en page du CV. Savoir quels termes utilisés pour bien faire ressortir ses compétences, réfléchir à l’ordre et à l’agencement des informations, choisir la couleur, la photo. Savoir être original tout en respectant les codes. Une vraie prise de tête. Mitch balaye tout cela ! Son crédo ? Que les candidats soient disponibles et détiennent des capacités de savoir-être et d’adaptation. Ainsi, une photo et quelques mots de présentation suffisent à promouvoir son profil sur l’application. Ancrée dans l’ère des Millennials, l’application joue avec les codes de cette génération. Elle utilise des couleurs vives, développe un personnage de marque mi-tendance mi-hasbeen et n’hésite pas à glisser quelques remarques humoristiques telles que «pas de duck face, c’est pour du boulot ». Décalée mais pro, Mitch propose un service qui favorise l’accès au travail pour tous !

C’est désormais aux recruteurs d’oser s’aventurer sur Mitch. Actuellement, la start-up revendique plusieurs centaines d’annonces. Toutefois, face à la demande d’emploi, c’est insuffisant. Mitch a donc tout un travail de communication et de démarchage a réaliser auprès des éventuels recruteurs, comme le secteur de la restauration, afin d’atteindre le ratio souhaité, à savoir une offre pour 15 candidats. Pour cela, dès son lancement, Mitch s’est financé une campagne d’affichage en 4×3 sur les quais du métro parisien. L’application réitère l’expérience depuis quelques jours en s’immisçant sur les affiches du prochain film « Baywatch : alerte à Malibu ». En espérant que cela fasse grimper les chiffres ! En effet, l’objectif fondamental de Mitch est bien de participer à la relance de l’activité en facilitant la rencontre de l’offre et de la demande.

 

mitch métro

                 Campagne de publicité diffusée dans le métro parisien

 

Un modèle (presque) free

En plus d’être work n’roll, l’application dispose d’un avantage pécuniaire. Contrairement aux agences d’intérim, où dès le premier recours la prestation est payante, le recruteur et le candidat peuvent matcher trois fois gratuitement. Par la suite, ils sont invités à payer un abonnement de quelques euros par mois. Pour information, en ce qui concerne les recruteurs, un accès illimité en premium coûte « environ sept euros par mois s’il s’abonne pendant un an ».

 

En recherche d’un ptit boulot d’été ou bien de mains fortes pour la saison qui approche qu’attendez-vous ? Mitchez-vous !

 

Romane Loiseau

 

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.