Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Rugby : quand l’application des méthodes sur le terrain vous permettent de transformer l’essai

Que vous soyez 15 ou 7, les méthodes du terrain vous rendront irréprochable. Du moins, le rugby peut inspirer des « best practices » dans le management d’une équipe. Pourquoi le rugby et pourquoi pas un autre sport ? Tout d’abord parce qu’il est collectif. Ensuite parce que les règles du jeu et « l’esprit rugby » annoncent une organisation où la solidarité et le leadership sont mis en avant.

Essai marqué, qualités remarquées

Le rugby est un sport de contact de deux fois 40 minutes, où rien n’est joué avant le coup de sifflet final. Les joueurs se donnent physiquement et mentalement pendant tout le match pour atteindre la victoire, devant alors mettre en avant une persévérance sans faille.

Dans Reliquat (1874), Victor Hugo dit : « La volonté, c’est le clou auquel on accroche son projet pour l’avoir toujours devant les yeux ». Le projet de gagner un match ne peut se réaliser que si on y met du sien, à 100%. Partir de rien ou dans l’incertitude la plus totale et penser au résultat à force de travail et de détermination est probablement la clé de tout succès.

Pensons par exemple à l’exploit des Français pendant le match France-Galles lors de la dernière journée du Tournoi des VI Nations en février 2017 où il a fallu plus de 20 minutes après la fin du temps règlementaire pour départager les deux équipes, enchainant mêlées sur mêlées.

La persévérance n’est pas la seule qualité développée par les rugbymen : jouer l’équipe est un facteur fondamental aussi bien sur le terrain qu’en entreprise. L’image de la mêlée est représentative de cette idée. Les joueurs se soutiennent les uns les autres, littéralement. La faute de l’en-avant est pénalisée : faire des passes en arrière signifie que les joueurs se suivent le porteur du ballon tout le long du match. Cette métaphore rugbystique s’applique en entreprise : au sein une équipe, les collaborateurs soutiennent le porteur d’un projet ou d’une idée.

La transformation est la concrétisation d’un ballon plaqué derrière la ligne d’essai. Là, c’est la confiance qui rentre en jeu : seul devant les perches, le buteur, doit rester extrêmement concentré et ne pas céder à la pression. Même dessin lorsqu’il s’agit de prendre des décisions importantes et que le manager doit trancher en dernier instance. L’équipe se doit d’être derrière lui et de lui faire confiance pour concrétiser tous les efforts fournis pendant des mois de travail.

Le rugby : vitrine de d’une organisation hybride pour un leadership partagé et autonome

L’organisation hybride du rugby est une force dans l’atteinte d’un objectif : chaque joueur a sa spécificité. Selon sa taille et son poids, son rôle est clairement défini. Pourtant tous jouent ensemble, s’engagent dans le même match et partagent la prise de décision. De la même manière, dans le monde de l’entreprise, l’adoption d’attitudes adéquates permet de relever un même défi. Cela se fait par la prise d’initiative et la volonté de faire avancer le reste de l’équipe à travers l’adhésion aux objectifs communs et un leadership partagé.

Concrètement, l’exploitation des qualités de chacun des collaborateurs pourrait favoriser la performance de l’entreprise car tous ont le même but : lutter contre l’adversaire. En entreprise, l’adversaire pourrait s’apparenter à un défi abstrait à affronter. La prise d’initiative est donc commune : chaque joueur récupère le ballon et avance sur le terrain. Pour les collaborateurs, tous devraient pouvoir prendre des initiatives de manière autonome et se sentir soutenus par son équipe, et ce quel que soit sa position hiérarchique au sein de l’entreprise.

La mi-temps : mise au point nécessaire d’une tactique de redressement

Dans les vestiaires ou dans le monde du travail, les conseils de l’entraineur ou du manager amènent une réflexion mûre dans la stratégie de jeu. La mi-temps est un moment capital dans le match car elle peut devenir un tournant pour le reste du jeu par une mise au point nécessaire sur les résultats obtenus jusqu’à présent.

L’entraineur souligne les forces et faiblesses de l’équipe et explique la stratégie à suivre pour la seconde mi-temps. Cette tradition peut inspirer certains manager à adopter une meilleure stratégie de communication : lors d’un moment critique où l’avenir est incertain, la tenue de réunion collective où tous les membres d’une équipe sont mis sur le même pied d’égalité peut être concluante.

En effet, c’est à l’entraineur comme au manager d’expliquer la tactique à suivre pour remonter la pente et de motiver le moral des troupes. Présenter la stratégie en argumentant et en obtenant l’assentiment nécessite des qualités de leadership : courage, force de conviction et esprit de synthèse. Ce temps mort permet donc aux collaborateurs de se reconcentrer pour atteindre de meilleurs résultats.

Le rugby est donc dans son organisation une source d’inspiration pour un management moins pyramidal où chacun peut développer ses qualités propres et son leadership en vue de faire avancer le collectif.

Oriane Alexandre

 

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.