Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Recrutement : Jusqu’où le CV nous mènera ?

Curriculum Vitae ? La formule magique pour un tour de sorcellerie obscure ? Non, ce n’est qu’une feuille de papier à remplir … mais tant que la feuille est blanche, le CV reste un véritable obstacle. Et c’est la cerise sur le gâteau lorsque vous surfez sur internet, à l’affût de quelques simples conseils, pour vous rendre compte qu’il y a bien des dizaines d’articles sur le sujet, ou encore lorsque vous arrivez dans un cours entier dédié uniquement à la rédaction de ce fameux CV. J’aimerais vous inviter à dédramatiser la chose, ayant l’occasion de faire actuellement un stage dans le service recrutement d’une entreprise. Vous me suivez ?

Oui, le CV, il faut en faire tout un plat.

Certes, ce n’est qu’une feuille de papier complétée par chacun d’entre nous mais cette feuille reste l’élément déclencheur d’un processus de recrutement. Le CV ne sert qu’à vous faire sélectionner pour un premier entretien mais c’est l’unique voie pour obtenir un emploi, alors oui, il faut le soigner, et pas qu’un peu.

Les moyens mis en place pour atteindre cet objectif sont clairs : il faut savoir attirer l’attention, susciter l’intérêt de notre lecteur en jouant sur la forme et sur le fond. Facile à dire …

Comment séduire un lecteur qu’on ne connait pas ?

Comment sortir du lot parmi les milliers d’autres CV ?

Jouer sur la forme … mais jusqu’où ?

En réalité, il y a peu de règles pour faire un CV donc de mon point de vue, il est possible et même valorisé d’oser, d’oser se laisser aller à ce que notre imagination nous propose. Seulement, s’il n’y a pas de règles, il y a des erreurs à ne surtout pas faire, car c’est là que c’est éliminatoire.

slide1_fr

Des erreurs de forme …

Un CV ne doit faire qu’une page. Si votre parcours est sinueux, pourquoi pas deux pages, mais si c’est plus, le côté synthétique disparait, et la lecture devient trop longue pour le recruteur.

Optez pour une police et une taille de police passe-partout, autrement, cela risque d’être plus fatiguant qu’autre chose pour la personne qui vous lira.

Pensez à l’envoyer toujours sous un format qui s’adapte à tous les ordinateurs (PDF ou Word sont souvent les meilleurs choix). Il est souvent ennuyeux pour un recruteur de recevoir une série de candidatures qu’il ne peut pas traiter et où il doit redemander l’envoi du CV !

N’oubliez pas de mettre en avant votre identité ! Et oui, sur certains CV il faut y regarder à deux fois avant de trouver le nom du candidat. Un CV sert avant tout à vous décrire, alors commençons par le début !

N’hésitez pas à ajouter une petite touche de design. Avec la révolution digitale et les logiciels de design généralement accessibles à chacun, il est peu apprécié d’envoyer une simple liste de vos expériences alignées les unes après les autres … il ne s’agit naturellement pas d’y mettre toute votre imagination, mais séparer les informations en faisant deux colonnes ou jouer sur les niveaux de langues à l’aide de petits curseurs, pourquoi pas !

Design, oui, mais simplicité. Vous ne savez pas forcément à qui vous vous adressez, et chaque recruteur étant forcément différent, le mieux est de rester simple. Pas d’extravagance, pas de couleurs dans tous les sens.

Un CV propre et lisible, simple et accessible.

Des erreurs de fond ….

N’oubliez pas les informations de base, que vous pouvez mettre dans une colonne sur le côté par exemple sous le titre d’état civil. Pour les langues, il est toujours mieux d’indiquer un niveau précis et reconnu (A1, A2, B1, B2 …) ou encore les concours que vous auriez pu passer dans telle ou telle langue.

Exprimez-vous avec des termes positifs, cela influera forcément pendant la lecture. Par exemple, au lieu de dire que vous n’avez pas été admis à l’ENS après votre prépa, dites que vous avez été admissible (si c’est le cas bien sûr)!

Le petit chapeau d’introduction est de plus en plus repris, il permet de donner une idée globale et de vous décrire en deux phrases. Plutôt sympa je trouve !

Sachez trier parmi toutes vos expériences : il y en a certaines que vous maîtrisez moins, qui vous représentent moins, ou encore qui n’ont aucun intérêt pour l’emploi auquel vous postulez ! Il faut faire quelques sacrifices, vous vous rattraperez à l’entretien !

Classez les choses : un CV doit être organisé afin de permettre une lecture rapide. La classification classique est peut-être expériences / formations / extrascolaires, sentez-vous libre de la suivre ou non mais sachez qu’en la suivant, votre CV sera complet ! (et ne sous-estimez surtout pas l’extrascolaire, c’est souvent là que l’on peut voir le mieux votre personnalité !)

Décrivez un peu vos expériences : il est parfois utile pour le recruteur d’avoir une petite idée de vos tâches dans votre ancien emploi. N’hésitez pas à ajouter une ou deux phrases après chaque point ! On veut du concret !

Et non, ce n’est pas chose facile … mais ne soyons pas hypocrites !

A moins que votre CV ne soit une horreur visuelle, peu de CV ne sont pas lus par les recruteurs. C’est donc le fond qui est important avant tout, et plus encore, l’adéquation de votre profil au profil recherché. Certains candidats ont parfois l’impression d’être jugé sur des éléments comme leur façon de parler, ou encore sur le CV qu’ils n’avaient pas soigné.

C’est peut-être le cas, parfois, mais avant tout, les entreprises cherchent quelqu’un ayant les bonnes connaissances pour tel ou tel métier. Ce n’est pas une question de forme mais bel et bien une question d’adéquation.

N’étant qu’à mon premier stage, je ne peux pas affirmer cela comme une règle universelle … mais j’ai bien le sentiment que certains candidats ont du mal à comprendre une réponse négative quand on leur explique que leur profil ne correspond pas à nos recherches ! Du haut de ma petite expérience, j’espère vous avoir convaincu que les recruteurs ne jugent pas uniquement sur la beauté d’un CV ou de votre photo !

Le débat reste ouvert, mais ma conclusion reste : votre CV, n’en faites pas une montagne ! Peut-être une colline, mais pas plus !

slide3_fr

Jeanne Baldensperger

Vous aimerez peut être aussi...

1 Réponse

  1. Couvreur dit :

    Bien vu.

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.