Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Team Building : quand bien être relationnel rime avec performance au travail

Les activités de Team Building, telles que l’organisation de cache-caches géants ou de cours de cuisine, qui mêlent managers et salariés, sont des outils managériaux dont les entreprises peuvent user pour répondre aux problématiques liées à la recherche de l’engagement des salariés par leur bien être au travail. Les organisations redoublent ainsi d’ingéniosité pour favoriser l’intégration, la motivation et la cohésion des équipes.

Le concept managérial de Team Building appelé également « renforcement ou construction d’équipe » est né aux États-Unis au début des années 1980. Il consiste en la volonté, pour une entreprise, de mettre en place des activités hors du cadre professionnel qui visent à renforcer l’esprit d’équipe et la cohésion entre les membres d’une équipe ou d’une organisation. Ce type d’activités a pour vocation de créer du lien, d’améliorer et d’entretenir les relations existantes voire de les ressouder.

seminaireincentive

En effet, si certains espaces dédiés et certaines situations permettent aux collaborateurs de nouer des relations (pauses cafés, réunions, projets en équipe, travail collaboratif, boite mail, messagerie instantanée, etc.), ils restent trop rattachés symboliquement au domaine de l’entreprise. Ils ne permettent pas toujours l’élaboration de liens conduisant à une cohésion de groupe.
De même, les techniques de communications digitales, qui contribuent à faciliter les échanges, encouragent les communications au travers d’écrans, au détriment des relations interpersonnelles en face à face.

Le Team Building tente de répondre à ces limites en proposant l’organisation d’événements collectifs et conviviaux à dimensions sportives, ludiques, pédagogiques, créatives, artistiques, culinaires, solidaires, … cherchant à fédérer, challenger, mobiliser et enthousiasmer les participants.

La liste des activités possibles est longue et chaque jour de nouvelles activités insolites et atypiques fleurissent. C’est un secteur en renouvellement continu où originalité et variété sont les maitres mots. Les activités proposées vont du séminaire classique ou du laser game, à l’atelier de djembé, en passant par la mise en place de free hugs ou de dîners dansants.

Pourquoi les entreprises, qui y recourent, font du renforcement des relations interpersonnelles, un objectif ? Dans la lignée des recherches de l’Ecole des Relations Humaines puis des recherches sur le bien être et le bonheur au travail, on observe que lorsque les salariés sont dans un environnement agréable et propice à la réalisation des tâches professionnelles, cela a un effet sur leur performance. Ainsi, ces activités, en ce qu’elles tentent d’agir sur l’engagement, la motivation et l’épanouissement des salariés, peuvent optimiser la productivité des collectifs de travail et donc de l’entreprise.

L’objectif est également de contribuer significativement à la culture d’entreprise et aux valeurs que l’organisation souhaite insuffler. Ce type d’activité peut alors influer positivement sur la relation subjective, en d’autres termes la perception qu’ont les salariés vis à vis de leur travail et de leur entreprise, ainsi que plus largement sur les représentations qui gravitent autour de l’entreprise. Par conséquent, elles peuvent optimiser la marque employeur, accroître la fidélité des collaborateurs et redonner confiance aux salariés dans leur entreprise.

Pour qu’un Team Building ait les effets escomptés, il convient, pour les organisateurs, de choisir une activité qui s’adapte à l’objectif recherché, tout en s’adaptant aux profils des participants. En effet, il se doit d’être accessible à tous les individus et toutes les équipes potentiellement concernés, quelque soit leur statut et leur rang hiérarchique.

seminaire

L’efficacité de ce type de projet n’est pas assurée, mais pour tendre à son effectivité, il faut choisir le bon moment et la bonne méthode et savoir mettre en place un suivi et une continuité afin de donner du sens aux acteurs et leur permettre de mettre en pratique, dans la vie professionnelle, les compétences et aptitudes collectives acquises lors de ces mises en situation.

Concourant à rapprocher les collaborateurs, régler les conflits, créer un environnement favorable au travail d’équipe, booster la performance, pallier à un manque de communication, créer de l’engagement, améliorer la marque employeur et mettre à disposition des salariés des activités et des événements agréables hors du contexte professionnel, le Team Building évolue rapidement, prenant de plus en plus d’ampleur dans le paysage entrepreneurial. Ce marché en pleine expansion est donc porteur pour un nombre grandissant de prestataires spécialisés dans le domaine.

Margaux Battner

Vous aimerez peut être aussi...

2 Réponses

  1. novembre 8, 2016

    […] privée / vie professionnelle ne permettra pas SEUL de garantir le bien-être au travail et donc une meilleure productivité. Par contre le fait de ne PAS le permettre, lui, peut garantir à défaut d’un mal-être […]

  2. novembre 8, 2016

    […] privée / vie professionnelle ne permettra pas SEUL de garantir le bien-être au travail et donc une meilleure productivité. Par contre le fait de ne PAS le permettre, lui, peut garantir à défaut d’un mal-être […]

Laisser un commentaire