Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Work Angel : l’ange gardien de vos équipes

Work Angel : l’ange gardien de vos équipes

Au sein des entreprises, la tendance n’est plus uniquement à la logique de rentabilité économique, et la question de l’humain – un phénomene de nombreuses fois abordé dans notre blog – est de plus en plus central. Comment rendre ses salariés heureux tout en garantissant le bien être de ses équipes ? La start-up londonienne Work Angel est de celles qui tentent d’apporter des solutions à ces questions.

 

Work Angel, qui es-tu?

Avec cette start-up fondée en 2013 par Jamie True, le principe est simple : fournir aux salariés d’une entreprise une plateforme  permettant de favoriser les échanges avec leurs collègues, et donc de se rapprocher d’eux. Une sorte de réseau social donc, mais restreint aux membres d’une seule et même entreprise.

Le but de cette démarche tient  tout entier dans le slogan de Work Angel : « Reward and recognition ». Nouer des liens avec ses collègues, c’est s’offrir une visibilité dans l’entreprise et ainsi, la possibilité d’être reconnu pour son travail.

Or, nous savons que pour tous, la reconnaissance est une clef de la productivité mais aussi du bon déroulement des relations sociales. Un salarié qui se sent valorisé dans son travail n’aura forcement que des relations plus sereines et fructueuses avec ses collaborateurs.  Pour l’instant, l’application n’est disponible qu’au Royaume-Uni.

 

Un outil qui veille sur vos équipes

Work Angel se présente sous la forme d’une application à installer sur son smartphone ou tablette, au même titre qu’un Facebook, Instagram ou Twitter. Ce format est déjà révélateur de l’un des objectifs du dispositif : nous échangeons bien tous les jours avec les autres sur les réseaux sociaux dans notre sphère privée, alors pourquoi ne pas étendre ce fonctionnement au travail ?

L’application a pour vocation de s’intégrer à la vie quotidienne du salarié, comme un petit référent de poche, un outil qui veillerait au bon déroulement des relations entre les uns et les autres.  Pour que le salarié puisse s’approprier l’outil, Work Angel reprend des codes propres aux réseaux sociaux classiques, comme le fil d’actualité qui met en avant l’activité récente des uns et des autres sur l’application

.Capture d’écran 2016-06-05 à 15.10.51

Mais ce que permet surtout Work Angel, c’est la possibilité de féliciter ses collègues pour le travail accompli au travers d’une  fonctionnalité « tape dans le dos », équivalent virtuel du geste d’encouragement réel. Pour inciter le salarié à participer, l’application lui suggère régulièrement de féliciter tel ou tel collègue, et formalise chaque mois un podium de meilleurs salariés du mois, se basant sur le nombre de félicitations reçues. Work Angel lui fournit également un annuaire contenant les coordonnées des salariés de l’entreprise : plus d’excuses pour ne pas se parler au bureau !

 

Des récompenses concrètes


Au delà de promouvoir les relations intra-équipes et la reconnaissance au travail, Work Angel, dans toute sa bonté, pense aussi au porte-monnaie de ses salariés. Pour ce faire, l’application propose des réductions de 10% pour des achats faits sur internet sur les sites de plus de 1000 enseignes qui comptent Asos, Apple, ou encore Nike. Elle propose également des promotions à faire valoir en magasin ainsi q
u’un système de réduction dans plus de 8000 restaurants du Royaume-Uni. Enfin, le salarié dispose de cartes cadeaux permettant d’économiser 20% du prix de ses achats auprès de 100 enseignes.

Ce système repose sur des partenariats et veut calquer les prestations que proposent certains comités d’entreprise, marché de prestations qui, selon Jamie True « ne subissait pas la concurrence depuis plus de 10 ans ».

 

Pour le bien des salariés uniquement ?

D’autres fonctionnalités de l’application font penser que, tout en proposant des services pour améliorer l’engagement des salariés, Work Angel permet également un certain contrôle sur ces derniers:

  • La possibilité pour le chef d’entreprise de customiser la plateforme afin qu’elle réfléchisse les valeurs de l’entreprise
  • Un système de messagerie instantanée pour mettre ses salariés au fait d’une information de façon immédiate
  • Une visibilité sur les statistiques concernant l’engagement et la reconnaissance de chaque employé
  • Une visibilité sur ce que chacun dépense et économise via Work Angel


Capture d’écran 2016-06-04 à 16.54.48
Work Angel est un outil qui a pour but d’améliorer l’engagement et la cohésion des équipes en leur proposant des services innovants. Mais, qui dit outil, dit rationalisation, possibilité de tout calculer et de tout mesurer.  Les bénéfices de l’application vont alors aux équipes mais elle fournit également de précieuses informations à l’employeur sur les agissements et performances de ses employés. Et entre veiller et surveiller, n’y aurait-il pas qu’un pas ?

Vous aimerez peut être aussi...

1 Réponse

  1. novembre 4, 2016

    […] à une vision renouvelée du travail. Comme nous l’avons vu dans un de nos précédent article, ce n’est pas tant une sécurité financière qu’un épanouissement au travail que la génération Y et Z recherchent.  Regionsjob ou Monkey Tie l’ont bien […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.