Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Le DRH, un super héros ?

En pleine mutation, la fonction RH devient de plus en plus stratégique. Désormais loin de se cantonner à un simple rôle représentatif de l’entreprise, le Directeur des Ressources Humaines se positionne comme un acteur stratégique clé de la performance de l’entreprise. Quels sont les changements à l’œuvre concernant la Direction des Ressources Humaines ? En quoi le DRH devient-il un homme de pouvoir ?

DRH super heros

Le DRH est avant tout un exécutant et détient un rôle subalterne. Loin de diriger l’entreprise, ni même de lui imposer sa vision propre, il applique des politiques de ressources humaines correspondant à la volonté des dirigeants, celles-ci étant considérées comme le levier nécessaire à la motivation des employés, cette dernière générant potentiellement une amélioration de la performance.
Pourtant cette définition s’essouffle au regard des enjeux qui découlent de la fonction RH : les bonnes pratiques de GRH conditionnent fortement la croissance économique de l’entreprise, et la cohésion sociale. Ainsi, il incombe au DRH une lourde responsabilité, ce qui tend par là-même à redéfinir le DRH comme un professionnel omnipotent, à tort ou à raison. En témoigne largement la violence verbale et physique subie par Xavier Broseta, le DRH d’Air France, désigné par les salariés de l’entreprise comme LA cause évidente de leur mal être.
Cet exemple démontre par ailleurs l’importance conférée à « l’humain » au travail. Cette fibre humaine, cette dimension social se veut presque inhérent au métier de DRH. Le DRH n’est pas seulement un « fonctionnel », mais une entité apportant du sens et une coloration sociale aux actions menées au sein de l’entreprise.
Ce rôle nouvellement mené se construit de façon simultanée et parallèlement à de nouvelles caractéristiques sociétales que les entreprises doivent prendre en considération : encadrement de la diversité, management des talents, l’égalité salariale hommes-femmes, respect de l’environnement et sensibilité à l’écologie… Autant d’exigences qui octroient au DRH la possibilité de faire valoir sa vision, et d’être un fin stratège, réhabilitant de plein fouet l’importance du capital humain dans le fonctionnement de l’entreprise. Le fort engouement pour la RSE confirme également que le social prévaut aujourd’hui sur l’unique aspect financier.

La quête du sentiment d’appartenance en entreprise, de la satisfaction des conditions de travail par la salarié ou encore de l’engagement des salariés est un défi majeur refaçonnant de fond en comble le métier de DRH ; moindre nécessité de posséder un profil de juriste, pour une nécessité accrue de se porter garant de la viabilité sociale de l’entreprise. Pratiquement psychologue, assistant social, écologiste ou féministe… En définitive, le DRH apparaît bel et bien tel un nouveau super héros.

Alena BALOUZAT

Vous aimerez peut être aussi...

1 Réponse

  1. mai 10, 2016

    […] de leur activité traditionnelle est remise en question… Pourtant, en dépit des apparences, les RH jouent un rôle de plus en plus important, dans une approche où l’humain est remis au coeur du […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.