Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Talent.io : une solution pour recruter ces brillants cerveaux ?

Les développeurs, une perle rare

L’arrivée du digital nous a fait entrer dans un nouveau monde, toujours plus innovant, avec des centaines de start-up qui fleurissent chaque année. Qui se cache derrière le secteur numérique qui ne cesse de grandir et de nous changer la vie au quotidien ? Les développeurs pardi ! Aux compétences techniques très pointues, ils sont très convoités par les entreprises et les nouvelles entreprises.

Petit nuage à l’horizon, le marché est face à une pénurie d’ingénieurs informatiques, sur laquelle les entreprises ont du mal à mettre la main. Mais pourquoi ? Peu de candidats, une concurrence très rude, et nos concurrents américains qui n’hésitent pas à se montrer plus offrants, font que finalement les profils les plus brillants se trouvent être peu nombreux et très exigeants !

Selon un article des Échos, près de 900.000 offres d’emplois IT sont restées non pourvues en Europe à la fin de l’année 2015. Un chiffre considérable, qui permet de constater le défi auquel sont confrontées les entreprises pour recruter des ingénieurs informatique dans cette phase de croissance du numérique

Sélectionner les meilleurs en un temps record

Face à cette problématique, la start-up Talent.io propose un concept original et saisissant :
Sélectionner les meilleurs développeurs prêts à être débauchés, et ce, à la vitesse de l’éclair. Tous les 15 jours, la start-up sélectionne les profils les plus attractifs. Les entreprises partenaires envoient une offre d’emploi ainsi qu’une proposition de salaire aux candidats potentiels. Si le développeur est intéressé, il accepte la proposition, et seulement après, l’entreprise peut organiser un entretien.

Son fondateur, Jonathan Azoulay affirme que cette méthode permet aux entreprises de gagner un temps précieux. Une fois enregistrée, l’entreprise reçoit un e-mail lui notifiant toutes les deux semaines d’une nouvelle session de mise en relation et peut ainsi consulter les talents sélectionnés par Talent.io. Une sélection qui pouvait prendre des heures avec Linkedin pour obtenir un entretien, ne prend ici que quelques minutes !

Sa plate-forme repose sur un concept de valorisation : offrir à des talentueux développeurs l’opportunité de travailler sur des projets qui correspondent davantage à leur niveau. Pour attirer le maximum de candidats, un secret : la gratuité. Ce seront les recruteurs qui déboursent de leur poche pour profiter de ce système !

Si le concept fonctionne fonctionne, et que l’entreprise parvient à recruter son développeur grâce à la plate-forme, 2 options se présentent à lui pour payer :

  • L’employeur paie une commission de réussite égale à 15% du salaire annuel du candidat.

  • L’employeur paie, chaque mois une commission égale à 1% du salaire annuel du candidat sur une période de 18 mois.

Le concept séduit et attire, puisque ce sont plus de 1000 entreprises innovantes qui ont rejoint l’aventure, à savoir : BlablaCar, Adobe ou encore Deezer.
Pour aller plus loin, il est aussi possible de parrainer un ami développeur, si cette cooptation s’avère fructueuse et qu’il est embauché, une prime est à la clé, tout pour inciter un maximum de développeurs à rejoindre l’aventure!

Un manque d’ouverture ?

Parmi les partenaires de Talent.io on retrouve des start-up en vogue, des grands groupes internationaux ou encore français spécialisés dans le web. Seule catégorie qui semble manquer à l’appel : les PME.
En effet, pour être acceptée sur la plate-forme, l’entreprise doit avoir d’excellentes perspectives de croissance et entre autre, être financée au moins à hauteur de 300 000 euros, ou travailler sur des projets stimulants et à fort potentiel pour les développeurs. On voit ainsi que la sélection, plutôt rude, ne permet pas à des PME souhaitant booster leur croissance de bénéficier de ce coup de pouce.

Près de 300 nouvelles entreprises rejoindraient l’aventure avec Talent.io, afin de trouver leur perle rare. Des clients de plus en plus nombreux et qui se classent parmi les meilleurs, mais les recrutements ne suivent pas toujours. Seuls 20% des candidats seraient embauchés après chaque session, un chiffre à relativiser lorsque l’on connaît le nombre d’emplois vacants dans le domaine.  Les postes se situent à Paris, autrement dit, le développeur doit pouvoir s’engager géographiquement car le service ne s’est pas encore étendu à d’autres grandes villes. Une idée qui tend à centraliser et qui peut priver les entreprises provinciales de s’améliorer.

Talent.io, espère recruter les meilleurs par une sélection acharnée, mais ne faudrait-il pas l’élargir afin de faire profiter de ses bienfaits à davantage de prospects ?
Ainsi, les développeurs qui n’en auraient pas forcément l’idée, pourraient s’investir dans des PME, à fort potentiel pour les années à venir.

Selon vous, quelle est la recette miracle pour attirer les développeurs ?

Olivia BREDA 

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.