Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Offres d’emplois et créativité ? I get it !

Trouver un travail, le bon employeur, la bonne entreprise, le bon salaire… Toutes ces choses peuvent s’avérer difficiles, laborieuses et pénibles. Mais vous, qui épluchez toutes les annonces, dites-vous qu’il y a des gens qui les ont rédigées.

Partons d’un constat simple : pour fonctionner, une entreprise a besoin d’employés. Mais comment trouver la perle rare, la personne qui sera source d’innovation, force de proposition qui apportera de l’ouverture d’esprit et de la fraîcheur ? S’il existait une recette, il y aurait fort à parier qu’une offre d’emploi drôle, décalée ou inventive ferait parti des ingrédients incontournables.

Aujourd’hui, je vous invite à vous laisser emporter dans le monde merveilleux de ces offres d’emplois.

Numéro 10 : « un escargot, un escalier, et un décorateur d’intérieur »

do_you_see_a_staircase_here

Est-ce que vous voyez un escalier dans cet escargot ?

Recruter un décorateur d’intérieur peut être quelque chose de difficile, il doit faire attention aux détails, être sensible à beaucoup de choses… Si quelqu’un parvient à voir un escalier dans cette coquille d’escargot, il remplira déjà ces quelques critères. Et si toi, lecteur, tu y parviens, il se pourrait que tu viennes juste de te trouver une nouvelle vocation.

Numéro 9 : « Recherche développeur »

we are hiring_offre_the_guardian_code_source

« WE ARE HIRING », Vous trouverez ici le site du Guardian (à défaut de chercher du travail, vous trouverez de l’actualité intéressante), il vous suffit d’afficher le code source de la page pour accéder à cette offre d’emploi.

 Nous avons ici une magnifique offre d’emploi du site internet Guardian qui s’adresse vraisemblablement à des développeurs. Comment je le sais ? Parce que cette annonce se trouve sur le code source de la page du site internet de ce journal. Pourquoi cette offre est intéressante ? Parce qu’elle est parfaitement ciblée, recherchant des développeurs, ils vont s’adresser à des gens qui pourraient avoir la curiosité de regarder le code source. Vous pourriez légitimement vous demander « Mais quelle genre de personne va s’amuser à regarder ce genre de chose ? », et je vous répondrai « des gens dont c’est le métier ».

Numéro 8 : « Y-a-t-il un ingénieur dans l’avion ?»

Y-a-t-il un ingénieur dans l'avion

Ne faites pas une attaque, personne ne va vous demander de résoudre cette équation, sauf bien sûr si vous voulez avoir le numéro de téléphone de la personne à contacter pour obtenir le poste. Cette annonce n’est pas très récente, elle est relativement connue, mais reste tout de même intéressante. En effet, quoi de mieux pour un employeur que de s’assurer des compétences de celui qu’il engage ? Avec cette offre surprenante, ce dernier est déjà assuré qu’il maîtrise relativement bien le calcul et les mathématiques en général. L’autre avantage qui découle logiquement de cette tactique est qu’elle permet de faire un tri parmi les nombreux candidats, ce qui, lorsque l’on peut recevoir jusqu’à plusieurs centaines de demandes par jour, n’est pas négligeable.

Dans la même veine, et parce qu’une idée qui marche est toujours bonne à reprendre, regardez cette offre-ci :

looking_for_a_computer_engineers_flepi

Là encore, le numéro de téléphone est caché sous une équation, en apparence plus simple que celle de l’air force, mais s’aventurer dans sa résolution ne serait pas une mince affaire…

Numéro 7 : « 10 erreurs et un dessinateur graphique »

Il y a 10 erreurs dans ce texte, il faut les trouver

Pour ceux qui préfèrent la langue de Molière à celle de Shakespeare, je vous livre une traduction approximative : « Il y a 10 erreurs dans cette publicité. Si vous croyez être un dessinateur graphique génial avec un œil pour les détails, repérez ces fautes, puis envoyez-nous vos trouvailles à l’adresse suivante, avec votre CV et votre portfolio » (Je n’ai pas traduit les fautes, vous devrez les chercher vous-mêmes).

Cette annonce réaffirme le fait que savoir écrire sans faire de fautes d’orthographes, de syntaxe, de grammaire ou de conjugaison est utile pour trouver un travail. Un graphiste doit prêter attention aux détails, il doit avoir l’œil acéré et cette petite annonce permet déjà d’éliminer ceux qui ne correspondent pas à ce profil. Et comme pour toutes les autres annonces de ce classement, elle retient l’attention et se démarque de ses concurrents en attirant le regard de ceux qu’elle recherche.

Numéro 6 : « Le tramway et le chargé de clientèle »     

here_you_are_job_advert_tramhere_you_are_text

Vous êtes ici. Un autre jour au travail. Il est temps de rentrer à la maison. Souvenez-vous à quel point vous étiez fier lorsque vous êtes tombés sur ce super job dans cette célèbre agence. Et maintenant ? Et bien, votre travail est pas mal, vos collègues sont plutôt sympas et les pots échappent plaisamment à tout contrôle quelques fois.

Bien sûr, vous gardez les yeux ouverts (pour un autre travail et pour voir si le tramway est arrivé). Vous êtes toujours très ambitieux. Vous voulez quelque chose d’autre. Vous chercher de nouvelles forces en vous et dans une agence. C’est super, surtout si vous êtes un chargé de clientèle avec une expérience dans les biens de grande consommation, un stratège ou un artworker [personne chargée de mettre les travaux des directeurs artistiques et des graphistes dans des fichiers numériques pour les imprimer ou les mettre en ligne]. Parce que c’est ce que nous recherchons. Alors prenez votre Blackberry ou votre iPhone et envoyez nous un mail à werken@eurorscg.nl pour prendre rendez-vous. N’attendez pas plus longtemps ! Vous pourriez rater le tramway.

Cette publicité se situe en théorie aux Pays-Bas et elle joue sur un registre intéressant : elle s’adresse à la personne fatiguée, qui rentre du travail et qui attend le tramway, elle est donc assurée de toucher un grand nombre de personne. Elle manie l’humour et joue la proximité avec les personnes qui la lisent. L’aspect humain est présent dans cette offre d’emploi dans la mesure où elle comprend la personne (ou du moins elle le prétend), ses aspirations, les déceptions qui peuvent découler d’un travail, l’envie de changer d’air… Et dans le pire des cas, ça occupe.

Numéro 5 : « On recherche un barman bilingue anglais/personnes ivres »

experienced_bartender

Si vous êtes un barman expérimenté et que vous pouvez déchiffrer ce bafouillage nous aimerions avoir de vos nouvelles.

Changeons de domaine et rentrons dans le monde merveilleux des bars et restaurants. Nous avons ici une annonce simple, qui attire l’œil par le texte incompréhensible (un dernier verre avant de rentrer à la maison, vraisemblablement), et une marque rapidement identifiable (et traître pour qui ne fait pas attention, l’annonce ne concerne pas la ville de Dallas aux Etats-Unis, mais Singapour). N’oublions pas de noter qu’à la fin de l’annonce, il est précisé noté que les personnes manquant d’un grand sens de l’humour n’ont pas besoin de faire une demande.

Numéro 4 : « C’est vraiment trognon, cette histoire »

hungry_designers

Ça ne se voit pas forcément très bien mais il y a un message en-dessous de la pomme : hungry designer wanted / email info@tonicdubai.com

 Prenez le symbole d’Apple, mangez quelques morceaux et vous obtenez une publicité simple mais efficace. Cette annonce ne compte que trois mots « hungry designer wanted », soit « on recherche un designer affamé ». En créant un logo semblable mais également très différent de celui d’Apple, l’entreprise cherche à cibler les personnes intéressées par le design d’Apple, pour les attirer et leur donner envie de travailler pour eux.

Numéro 3 : « La lettre dont on ne devait pas prononcer le son »

arketing-anager-nurger-king

Burger King, éternel rival de McDonald recherche un responsable de marketing. Mais comment se différencier par rapport à leur ennemi de toujours ? Tout simplement en les « supprimant » symboliquement parlant en enlevant le « m ». Au moins, ça a le mérite d’innover et d’attirer le regard.

Numéro 2 : «Tatouage et QR code »

job_advert_tatoo_QR_code

Ceux qui veulent postuler au Bergge Tattoo qui vient juste d’ouvrir doivent soigneusement remplir le QR code et mettre en avant leurs compétences, dans le but d’accéder au formulaire sur l’application.

Le code QR est un type de code-barres en deux dimensions constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc. L’agencement de ces points définit l’information que contient le code. Cette annonce reprend un peu le même principe que celui de l’équation pour l’air force : un tatoueur se doit d’être habile et minutieux, la moindre erreur sur le remplissage de QR code l’empêche de poster sa candidature. En agissant ainsi, Bergge Tattoo, un salon de tatouage situé à Istanbul, s’assure de ne recevoir en entretien que des gens suffisamment talentueux pour accéder au formulaire. Cette offre permet donc 2 choses :

1) faire une premier tri dans les candidatures

2) se faire rapidement connaître grâce à une offre d’emploi qui se différencie des autres.

Numéro 1 : « Pingouin recherche d’autres amis (ou à défaut un community manager) » 

penguin_job_advert_1

Bien que cette offre commence à vieillir un petit peu, son charme la hisse en haut du podium.

Pour la voir en entier, rendez-vous sur le site impress a penguin où vous verrez l’offre dans son intégralité, sous forme d’image animée. L’annonce se termine ainsi :

Penguin Book est une maison d’édition britannique qui appartient au Penguin groupe, deuxième plus grosse maison d’édition au monde.

penguin_job_advert_2penguin_job_advert_3

Pourquoi est-ce que cette annonce est fantastique ? Et bien tout simplement parce qu’il y a un pingouin.

Plus sérieusement, c’est une annonce dont on se souvient facilement, qui explique simplement en quoi consiste le travail de l’entreprise. Elle est représentée par une adorable boule de plume, ce qui donne envie de répondre à l’offre. Cette mise en scène renvoie à l’image d’une entreprise accessible, humaine et dans laquelle il est agréable de travailler.

 

Numéro bonus : Rich Silverstein

 Il ne s’agit plus à proprement parler d’une offre d’emploi, mais d’un résumé de l’offre : Rich Silverstein, fondateur et directeur de Goodby, Silverstein & Partners, une agence de publicité basée à San Franciso, recherchait un nouvel assistant… Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous ici !

Gaëlle Martin

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.