Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

SIRH : qui sont ces acteurs florissants qui font bouger les RH ?

Le SIRH, qu’est-ce que c’est ? Quelle utilité ? Quelles implications sur l’organisation ? Beaucoup de questions pour un si petit acronyme… C’est pourquoi nous nous lançons dans une série spéciale SIRH pour vous présenter ces entreprises & start up françaises & étrangères qui sont au coeur de ce changement notoire pour les RH. Alors parlons peu, parlons bien… Parlons (SI)RH !  

SIRH, Késako ?

Le SIRH (Système d’Informations RH), c’est un peu le Big Data de la GRH. Plus précisément c’est l’ensemble des outils informatiques et des logiciels utilisés en GRH pour optimiser la gestion des tâches administratives (paie, recrutement)… mais pas que ! L’informatique donne aux RH un potentiel de visibilité et d’action bien plus large dans le développement RH (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Carrières, formation, relations sociales, communication interne, réseaux sociaux d’entreprise…).

Quels sont les apports de ce panel d’outils et de logiciels ?  En 2014, Bodet Software publie la 7ème édition du baromètre RH, qui s’interroge spécifiquement sur les raisons d’adoption et les avantages d’un Système d’Informations RH. Les entreprises sondées y voient trois avantages principaux :

  • 72% d’entre elles constatent que les données sont plus fiables et plus exploitables, soit un meilleur pilotage stratégique grâce au SIRH
  • plus d’une sur deux voit dans le SIRH un levier d’amélioration des process RH et de gain de temps dans les tâches administratives, donc une meilleure productivité
  • 64 % aspirent à une meilleure communication interne et externe

dataviz SIRH

Indéniablement, le SIRH permet un meilleur ROI (Return On Investment). Mais encore faut-il avoir les moyens, techniques et financiers, pour prendre le tournant du SIRH…

Vers une démocratisation du SIRH

D’après le Baromètre RH, le bilan du Système d’Informations RH est plutôt positif. Mais l’enquête souligne aussi que seulement 23% des entreprises de moins de 250 salariés disposent d’un SIRH. Pourquoi ? Souvent par manque de moyens techniques en interne (développer son Système d’Informations RH en interne nécessite d’avoir une équipe d’informaticiens). Ou parce que l’outsourcing vers les cabinets de conseil en SIRH coûte cher… Mais plus d’un tiers des employés de ces PME estiment qu’il y a un réel ROI du SIRH, contre seulement 16% dans les grandes entreprises. C’est un fait, les PME aussi veulent se lancer aussi dans le big data !

Comment y parviennent-elles ? Alors que les acteurs historiques du SIRH, en perte de vitesse dans ce domaine, peinent à soutenir les innovations SIRH, on voit depuis quelques années fleurir pléthore de start up spécialisées dans la sous-traitance de logiciels SIRH d’avantage spécialisés dans la gestion des talents. Cette tendance annonce un double phénomène de démocratisation :

  • d’abord parce qu’on assiste au développement d’entreprises spécialisées dans un secteur porteur pour les RH
  • conséquence directe, des entreprises jusqu’alors dans l’impossibilité d’accéder au Système d’Informations RH commencent à investir le domaine grâce aux services proposés par ces start up

Justement, l’avènement du Cloud Computing permet aux PME et ETI d’accéder au SIRH. Avec ce système qu’on appelle « en mode SaaS » (Software as a Service), les entreprises ne payent pas de licence pour l’utilisation d’un SIRH mais un abonnement pour avoir accès aux logiciels hébergés sur un Cloud.

C’est une réelle démocratisation qui commence, selon Alain Cremer, PDG de Meilleure Gestion, entreprise spécialisée dans le Système d’Informations RH en Cloud : « Les entreprises du middle-market ont désormais les mêmes attentes que les grands groupes. Notre vocation est d’être le portail paie et RH des entreprises de tailles intermédiaires […] Nos solutions offrent les mêmes fonctionnalités et des modules RH aussi puissants que ceux des grands éditeurs, pour un budget de mise en oeuvre à la portée des entreprises de cette taille. »

Seul bémol de cet outsourcing, la protection de données confidentielles. La dématérialisation de documents officiels contenant des données confidentielles sur les salariés et soumis à protection par la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) laisse certains sceptiques. Héberger ces documents sur un Cloud n’appartenant pas à l’entreprise comprend un risque plus grand de non contrôle de la confidentialité.

Derrière cette crainte se cache le manque de confiance en Internet. Ce qui se dévoile imperceptiblement, c’est aussi la nécessité d’accompagner le développement du Système d’Informations RH par une action de communication afin de favoriser la naissance d’une culture du digital RH et du collaborateur numérique. Mais ça c’est un autre enjeu complexe, celui d’un SIRH 2.0, que nous n’aborderons pas ici…

Le développement du SIRH pourrait avoir de beaux jours devant lui. Mais concrètement, qui sont ces start up & entreprises qui fleurissent dans le Cloud Computing ? C’est ce que nous vous invitons à voir prochainement.

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.