Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Contrat de génération : la solution anti-âge de l’entreprise ?

 Jeunes et seniors, même combat ! Les moins de 26 ans et les plus de 50 ans sont en effet ceux qui ont le plus de mal à accéder au marché du travail en France. Du côté des jeunes, c’est le fossé culturel qui les sépare de l’univers de l’entreprise qui pose problème. Pour les seniors, c’est  leur manque de mobilité, ou les lacunes en connaissances digitales qui se posent comme barrière.

Aide intergénérationnelle : l'enjeu de l'âge

Jeune diplômé/senior en fin de carrière : le choc des générations ?

Mis en place par le Ministère du travail, le contrat de génération tente de coordonner et transmettre les connaissances et acquis des différentes générations. En effet, des études menées par le cabinet de recrutement Hudson montrent que les méthodes de travail entre les baby-boomers (nés entre 1946 et 1964) et la génération Y (1980 -1994) sont fondamentalement différentes. Ce pacte générationnel inclut un système en 3 temps :

Acteurs Objectifs
Jeune en recherche d’emploi Emploi en CDI
Senior Maintien de l’emploi
Entreprise Transmission des compétences et des savoir-faire

Première opportunité pour le jeune diplômé, ce projet lui garantit un CDI à la fin du contrat. En plus de ce bénéfice professionnel, le « jeune », souvent discrédité par son manque d’expérience, prend part à une aventure de 1 à 2 ans dans laquelle il profite des méthodes, du savoir-faire et des compétences d’un cycle de travail. Au delà, ce pacte permet une véritable expérience humaine de partage, de respect et de tolérance.

L’entreprise évoluant avec son temps et les nouvelles technologies étant toujours plus nombreuses, le rôle du senior est donc devenu un réel enjeu. A-t-il les capacités de s’adapter ? L’échange intergénérationnel est donc aussi une grande opportunité pour les employés en fin de carrière (dont l’accès et la connaissance des nouveaux outils sont souvent limités) de s’adapter et ne pas risquer l’« élimination digitale».

Pour les jeunes comme pour les seniors, c’est la volonté de réduire le chômage en France et les écarts entre les générations qui stimulent cette initiative.

Une aventure intergénérationnelle : quel apport pour l’entreprise ?

 Coordonner les compétences des générations et assurer leur transmission au sein de l’entreprise, c’est l’ambition des contrats de génération. Votée par le Parlement, cette loi accorde une aide forfaitaire aux entreprises de moins de 300 salariés. Pour l’obtenir, deux conditions : embaucher en CDI un jeune de moins de 26 ans, tout en maintenant en emploi un salarié de plus de 57 ans.

Au delà des subventions accordées par l’Etat, il peut être intéressant pour le pôle RH d’une entreprise de considérer ce projet. Ainsi, celui-ci, en plus d’être en adéquation avec les problématiques de son temps (réduire le chômage, considérer l’apport des jeunes et croire en l’adaptation des seniors), s’inscrit dans une volonté d’évolution sociale. Cependant, il faudrait dans ce cas gommer les limites de ce contrat : modifier la politique de recrutement, souvent stricte dans les entreprises. En effet, un article critique du Monde au nom évocateur : « Le contrat de génération n’est pas un bon outil »,  tend à mettre en avant quelques unes des problématiques liées à cette démarche.

Adhérer à ce contrat invite donc à prendre le risque d’embaucher un « jeune de moins de 26ans », sans se fier uniquement aux compétences et aux prérequis nécessaires aux postes.

Ainsi, cette démarche, du ressort du monde RH, met en avant les valeurs et compétences de l’individu quel que soit son âge et ses connaissances du monde de l’entreprise et du digital, et la vision d’une entreprise progressiste. Pour plus d’informations, vous pourrez vous référer au mentorat inversé : le « Reverse Mentoring » déjà abordé dans le blog, nouveau principe mis en place par les grands groupes (IBM, SNCF, Danone…) et qui s’inscrit dans cette même logique de collaboration.

Étudiants en Ressources Humaines, votre avis nous intéresse : avez vous bénéficié de cette démarche ? Pensez vous qu’elle est efficace ? Si non, pourquoi y êtes-vous réticents ?

Clémentine Bordereau Alvarez

Vous aimerez peut être aussi...

1 Réponse

  1. carte senior dit :

    Je trouve votre site très beau, merci beaucoup

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.