Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Quartiers défavorisés : tous les chemins mènent (bientôt ?) au travail

La Charte de la Diversité en entreprise fête ses 11 ans. L’objectif du projet ? Lutter contre les inégalités et la discrimination au travail. Projet louable, mais la route est longue entre le jeune issu de quartiers défavorisés et le cadre supérieur. En dix ans, quel bilan tirer sur la diversité sociogéographique en entreprise ?

D’après le « Bilan diversité 2013 », les quartiers défavorisés font partie des grands oubliés des politiques de diversité des entreprises. Dans le « Bilan diversité 2014 », les chiffres sur les quartiers ont totalement disparu.
Faut-il pour autant jeter la pierre aux entreprises parce qu’elles se préoccupent moins des inégalités sociogéographiques ? Pas sûr.

 

Capture d’écran (13)

 

En 1989, Bourdieu parlait de « reproduction sociale au sommet » dans La Noblesse d’Etat. Presque trente ans plus tard, place sur l’échelle sociale, quartier d’habitation, parcours d’études et PCS vont toujours relativement de paire. Inégalité d’accès aux places se marie volontiers avec inégalité d’accès aux postes ! Mais quelles solutions actuelles à cette problématique vieille comme le monde ?

Première solution, les mesures de discrimination positive : si l’Ecole ne favorise pas naturellement l’égalité des chances, elle a besoin d’un coup de pouce. Certains établissements supérieurs se sont mis au diapason de la lutte contre les inégalités.
Dans le cas de l’Institut d’Etudes Politiques parisien, le tournant commence en 2001 et annonce un mouvement plus général que suivront d’autres Grandes Ecoles. Par quels moyens ? La mise en place de quotas, des partenariats passés avec des lycées situés en « zones sensibles », la prolifération des passerelles entre cursus professionnels et grandes écoles… Si la méthode est controversée, car considérée comme anti-méritocratique par certains détracteurs, elle a le mérite de jouer la carte de la diversité.

 

carricature réforme carte scolaire

Caricature sur la réforme de la carte scolaire : les réformes ne résolvent pas tout

Reste que les réformes ne résolvent pas tout. Les étudiants des Grandes Ecoles issus de « zones prioritaires », s’ils sont plus nombreux, ne sont pas foule. Et que fait-on pour les « autres », ceux qui ne bénéficient pas des réformes ? C’est là que les entreprises entrent en scène.
En 2005 est lancé le projet « Nos Quartiers ont du Talent« . Il vise, par la mise en place d’un système de parrainage, à booster l’emploi des jeunes issus de quartiers défavorisés. Des cadres d’entreprises expérimentés aident bénévolement ces jeunes à améliorer leur CV, leur lettre de motivation, à se constituer un réseau… En dix ans d’existence, le projet est devenu une association à part entière et a permis l’insertion de 25 000 jeunes issus de quartiers défavorisés sur le marché du travail. 71% d’entre eux sont embauchés à des postes correspondant à leurs qualifications. De quoi relativiser le bilan de la Charte de la Diversité !
D’ailleurs, Claude Bébéar, président d’honneur de l’association, est aussi le fondateur de l’IMS-Entreprendre pour la Cité, qui héberge le secrétariat général de la Charte de la Diversité… Comme le dit l’adage, tous les chemins mènent à Rome.

Bref, la diversité, on l’aura compris, n’est pas une promesse sociale impossible à tenir à cause du poids des inégalités. Malgré les stéréotypes, agir en faveur de la diversité sociogéographique est possible, et efficace. Chacun peut, à sa mesure, poser sa pierre à l’édifice : de quoi faire naître des vocations de parrains chez certains !

On pourrait même aborder le problème sous un autre angle : et si nos cités recelaient des talents cachés ? Affaire à suivre avec nous la semaine prochaine…

Vous aimerez peut être aussi...

1 Réponse

  1. janvier 26, 2016

    […] face à la difficulté de trouver leur premier emploi, tous les jeunes diplômés ont-ils les mêmes chances ? Le taux de chômage est en moyenne de 22% chez les jeunes, mais il s’élève à 38% pour ceux […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.