Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Tout le monde dit « j’aime ma boîte »

Le 1er octobre dernier avait lieu la fête des entreprises, celle où l’on n’a pas peur de dire « j’aime ma boîte ». L’événement est lancé en 2003 par Sophie de Menthon, présidente de du syndicat patronal l’ETHIC (Entreprises de Taille Humaine, Indépendantes et de Croissance) et soutenu par A Great Place To Work entre autres et la CFE-CGC.

La journée a pour but de fédérer les salariés et leurs employeurs dans des moments exceptionnels (organisation de concours, petit déjeuner, photos …). Ainsi, toutes les entreprises, publiques et privées sont invitées à faire en sorte que ce jour soit celui de la convivialité et du partage. Un concours national de photo a même été organisé pour l’événement : les entreprises ayant fait les meilleures photos ont pu gagner de beaux cadeaux.

J'aime ma boite

www.jaimemaboite.com

Un grand succès sur les réseaux

En voyant l’affiche dans le métro, j’ai eu peur que l’événement soit un flop ou tourné en ridicule sur les réseaux. Mais alors que l’édition 2014 s’était soldée par un badbuzz sur twitter, cette année les internautes se sont montrés relativement enjoués par l’événement, en postant des photos de leur équipe avec le hashtag #jaimemaboite. L’événement a même été salué par Emmanuel Macron dans un tweet du 2 octobre.

De nombreuses entreprises et des milliers de salariés ont participé au concours photo : AlloResto et Franprix (gagnants du concours) mais aussi La Compagnie des sens, Spring et Viadeo entre autres. Des employés enthousiastes, donc, et impliqués dans la vie de leur entreprise. On regrette cependant que les salariés et employeurs des grandes entreprises soient restés absents. Manque de temps, de motivation ? Les deux ?

Une fois n’est pas coutume

Si l’initiative est louable et a sûrement poussé certains employeurs à prendre en compte le bien être des salariés, une seule journée ne suffira pas à stimuler l’engagement sur le long terme. Une entreprise où les salariés ne sont jamais écoutés aurait bien du mal à motiver ses troupes pour faire une photo enthousiaste, qui sonnerait faux dans tous les cas. Ce genre d’événement ne peut s’inscrire que dans un contexte social d’écoute et de considération des employés et dans une politique de communication interne globale ou peut en être le premier pas. Cette journée et les photos publiées sur le net mettent du baume au cœur, dans un contexte où il est presque malpoli de dire que l’on aime sa boîte. Pas de doute, sur ce sujet, les RH et la communication interne ont encore de beaux jours devant elles.
Et vous, avez-vous participé à l’événement ? Qu’en pensez-vous ?

Harmonie Freyburger

Étudiante au CELSA Paris-Sorbonne en M1 Ressources Humaines et Communication. Mon profil LinkedIn : https://www.linkedin.com/profile/public-profile-settings?trk=prof-edit-edit-public_profile

Vous aimerez peut être aussi...

1 Réponse

  1. décembre 19, 2015

    […] les mondes du travail, on est engagé dans un poste donné, mais aussi par rapport à une entreprise. L’identité du travailleur est liée à l’organisation qu’il fréquente. C’est ainsi que […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.