Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Sephora se lance dans le street art

Faire connaître son univers et donner envie d’y travailler : c’est la mission confiée par Sephora à  Havas Worldwide Paris qui a mis en place des outils digitaux mais a aussi eu l’idée d’utiliser le street art.

Sephora 2

Etape 1 : Une communauté regroupée grâce aux outils digitaux

Quoi de mieux que le digital pour faire connaître sa marque employeur ? En 2012, l’agence a développé divers outils digitaux afin d’accroître la communauté Sephora en commençant par le site wearesephora.fr qui permet de découvrir l’ADN du groupe, de se familiariser avec l’univers de la boîte et pourquoi pas de postuler. Lorsque j’étais à la recherche d’un stage, je dois dire que c’est un des meilleurs sites orientés RH que j’ai pu visiter ; à la fois esthétique et pratique, il donne une image très positive de Sephora.

Par la suite, plusieurs réseaux sociaux ont été utilisés pour déployer la marque un peu partout sur le net : de la playlist Spotify « pleine de fun et d’énergie » à un compte LinkedIn qui regroupe la communauté professionnelle, en passant par une page Facebook et un espace photo sur Pinterest.

Grâce à tous ces outils, les « fans » ont pu se projeter dans l’entreprise et imaginer s’y épanouir. La campagne était déjà bien lancée, pour autant il n’était pas question de s’arrêter là !

Etape 2 : Des réseaux sociaux hauts en couleur

En mai 2013, la photographe Sandrine Estrade-Boulet a permis, grâce à son regard créatif, de dynamiser et de donner des couleurs à la campagne. Comment ? En mettant en scène des éléments urbains de façon drôle et poétique à travers dix visuels issus du street art. Ces visuels, associés au slogan « Come sephorize the world » (Sephorisons le monde ensemble), donnent la liberté de voir le monde autrement.  Le slogan a laissé libre cours à l’imagination de toute la communauté qui a alors été invitée à défier l’artiste. Plusieurs milliers de personnes ont envoyé leur photo retouchée et plus de 75000 personnes ont voté pour choisir la meilleure.

Résultat : Une communauté Sephora dynamique

Mission accomplie ! L’efficacité de la campagne est incontestable puisqu’aujourd’hui plus de 37 000 personnes aiment la page Facebook (contre 6000 avant la campagne) et plus de 170 000 sont abonnées sur LinkedIn.

Cette campagne a touché un public varié en utilisant le digital de différentes manières. Le site donne un regard jeune à l’entreprise en mettant en avant les visuels de la campagne. Les différents réseaux sociaux ont permis de regrouper la communauté et de montrer les différentes facettes de l’entreprise. Et que dire des visuels ? Ils ont indéniablement confirmé la vision jeune, créative et dynamique de l’enseigne.

La campagne marque employeur de Sephora a été bien menée puisque Havas Worldwide Paris a remporté le premier prix dans la catégorie marque employeur. Peu de critiques ressortent donc, si ce n’est un manque de vidéos témoignages qui permettraient une vision totalement transparente et authentique de la marque et qui par ailleurs étofferaient quelque peu la chaîne Youtube qui manque de dynamisme.

Et vous, auriez-vous pensé au street art pour une campagne marque employeur ?

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.