Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Quelles solutions pour le recrutement des cadres en informatique ?

Sans aller jusqu’à considérer le recrutement des cadres dans la fonction informatique comme un défi, il s’agit d’un enjeu important pour de nombreux recruteurs. Dans ce marché de l’emploi tendu et tourné vers l’excellence, les entreprises doivent ajuster leurs méthodes notamment vis-à-vis des leviers digitaux au service de leur marque employeur.

Selon plusieurs études menées par l’APEC en 2014, les profils des informaticiens et de cadres en informatique sont toujours très sollicités, ce qui les rend à la fois volatiles et difficiles à saisir. Dans ces conditions, la concurrence pour capter les profils expérimentés est rude : les composantes classiques de la marque employeur des entreprises ont peu d’impact car, de manière générale, les candidats potentiels répondent peu aux annonces et ne sont sensibles qu’à la nature des projets proposés ainsi qu’à l’offre financière.

Parmi les jeunes diplômés de niveau bac +5, ce sont les informaticiens qui ont les meilleures conditions d’insertion professionnelle : 90% d’entre eux trouvent un CDI à la sortie des études contre 60% de l’ensemble des jeunes diplômés. En effet, le secteur de l’informatique est, en 2015, le plus attractif avec 35 000 recrutements prévus dont 6 000 créations de postes du fait des projets de digitalisation des entreprises et du développement de la R&D.

Dans les grands groupes, les besoins en technologies de l’information sont en augmentation. C’est le cas à RTE (Réseau de Transport Electrique) qui recherche de nombreux postes de chefs de projet en systèmes d’information. Pour pallier ce besoin, RTE développe ses relations écoles et participe à de nombreux forums. Les entreprises sont en compétition pour attirer les meilleurs talents dès le stage de fin d’étude.

Le développement d’une marque employeur moins classique est donc un atout, comme le montre l’exemple de SFEIR. Cette SSII a créé, en partenariat avec Brainsonic, une websérie humoristique – « 42ème étage » – entre 2009 et 2012 qui suit les aventures fictives et farfelues d’un jeune diplômé dans une SSII afin de toucher plus efficacement les candidats potentiels. L’objectif de cette websérie décalée est d’évoquer les pratiques de certaines entreprises de service informatique et les désillusions auxquelles ces jeunes diplômés sont parfois confrontés.

La  légère pénurie de talents observée dans la fonction informatique devrait inciter les entreprises à miser de plus en plus sur le « talent management » en accompagnant le développement des compétences sur le long terme. Le talent management est hautement stratégique, il recouvre l’ensemble des pratiques et des procédés dans le domaine des ressources humaines visant à assurer l’efficacité durable du personnel le plus qualifié d’une entreprise. Il a pour but de maintenir l’innovation et les performances de l’entreprise à un haut niveau.

Une gestion des talents efficace, visant à repérer et à accompagner les forts potentiels, est l’un des atouts majeurs pour une entreprise qui souhaite développer sa fonction informatique en interne ainsi qu’une communication externe ciblant de manière spécifique et dynamique les profils recherchés. Qu’en pensez-vous ?

Vous aimerez peut être aussi...

1 Réponse

  1. juin 2, 2015

    […] Sans aller jusqu’à considérer le recrutement des cadres dans la fonction informatique comme un défi, il s’agit d’un enjeu important pour de nombreux recruteurs. Dans ce marché de l’emploi tendu et tourné vers l’excellence,…  […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.