Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

La reconnaissance au travail : réalité ou illusion ?

Comme leur nom l’indique, les Ressources Humaines traitent de l’humain, cela semble au premier abord évident. La reconnaissance au travail fait partie des missions relatives à ce vaste domaine ; mais est-elle toujours avérée ?

Les médias se sont beaucoup intéressés ces derniers temps à Monsieur Li Jinyuan, président du conglomérat Tiens et à son cadeau “hors normes” offert à ses salariés : ce patron a en effet organisé un voyage en France pour 6400 salariés de son entreprise afin de célébrer les 20 ans de sa firme. Ce voyage est ainsi présenté par Monsieur Li Jinyuan comme une forme de remerciement et de valorisation du travail fourni par  ses employés.

Mais cette reconnaissance est aussi une stratégie pour l’entreprise qui grâce au retentissement de l’événement a réussi  un plan de communication hors pair.

this_chinese_businessman_should_win_boss_of_the_year_640_12

Sans doute les salariés ont-ils été ravis de leur séjour, mais la reconnaissance de leur travail ne fut probablement pas l’unique objectif de ce voyage.

Cet exemple, certes  hors du commun remet à l’ordre du jour la question de la reconnaissance. Cette dernière est d’autant plus complexe que pour l’instant, le contexte économique reste peu favorable.

Les enjeux de la reconnaissance

La reconnaissance est un enjeu important pour les entreprises car elle participe au bien-être des salariés, et est en cela un levier de performance. Toutefois cette composante essentielle de la vie au travail est en quelque sorte un objet insaisissable comme l’affirme Jean Pierre Brun car comme il l’explique dans un article, elle est multidimensionnelle, autrement dit à la fois individuelle et collective. Selon les analyses scientifiques, il y aurait quatre dimensions essentielles dans la reconnaissance : celle de la personne, celle des résultats, celle de l’effort et celle des compétences.

La reconnaissance est-elle un processus incontournable ?

Les résultats n’étant pas forcément présents ces derniers temps, les employeurs ne peuvent pas attribuer de gratifications qui sont généralement le moyen le plus utilisé pour exprimer leur reconnaissance. Cependant cela ne justifie pas l’absence de gratitude. Ainsi comme l’affirme Jean Pierre Brun la reconnaissance de l’effort “prend en compte les motivations et l’équilibre psychique de l’individu, ses plaisirs et ses peines. Ici la reconnaissance, indépendante des résultats finaux se vit surtout dans le registre du symbolique.”

Cet aspect essentiel des Ressources Humaines prend tout son sens au regard de la gestion des salariés de France Télécom : la situation au travail était si tendue qu’une vague de suicides avait sévi entre 2007 et 2008.

Ainsi la mise en valeur du travail ne doit pas être qu’un plus dans l’organisation d’une entreprise, au contraire il est indispensable qu’elle fasse partie intégrante de la culture des entreprises et s’intègre en tant que pratique courante. Cela peut passer par de simples gestes de remerciements, d’encouragements de la part des employeurs ou encore par l’organisation d’événements de mise à l’honneur.

Et vous, des idées pour une meilleure reconnaissance du travail ?

4006378

Vous aimerez peut être aussi...

2 Réponses

  1. mai 27, 2015

    […] Comme leur nom l’indique, les Ressources Humaines traitent de l’humain, cela semble au premier abord évident. La reconnaissance au travail fait partie des missions relatives à ce vaste domaine ; mais est-elle toujours avérée…  […]

  2. janvier 2, 2016

    […] l’engagement collectif et une certaine loyauté organisationnelle. Ainsi, un manager sait reconnaître les membres de son équipe dans leur ensemble, et ce par des gestes simples. Pour certains, il […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.