Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

L’entretien téléphonique bientôt dépassé ?

En faisant un tour au salon talent management le 28 janvier dernier, j’ai découvert de nouvelles pratiques en matière de recrutement. Easyrecrue fait partie de ces entreprises innovantes qui promettent  de révolutionner le recrutement grâce aux nouvelles technologies. Mais qu’en est-il vraiment ?

Logo Easyrecrue

Easyrecrue, c’est quoi ?

Easyrecrue est une entreprise d’une vingtaine d’employés  qui a lancé fin 2013 une nouvelle manière de pré-sélectionner les candidats. Le principe est simple : exit l’entretien téléphonique, welcome la vidéo différée. Si vous êtes pré-sélectionné à la suite d’une candidature, à la place de passer un banal entretien téléphonique, vous recevez une invitation pour passer un entretien différé par vidéo. Le recruteur aura posé au préalable quelques questions écrites ou en vidéo. Vous avez 30 secondes pour préparer votre réponse puis vous avez quelques minutes pour convaincre le recruteur en parlant à votre caméra.

Le recruteur pourra ensuite, quand il voudra, regarder les vidéos que vous avez enregistrées, les partager avec ses collègues afin que chacun puisse donner son avis. Les RH et les opérationnels sont ainsi impliqués dans le processus de recrutement, et chacun a voix au chapitre. Les vidéos sont gardées pendant trois mois maximum. L’entreprise signe obligatoirement une charte de confidentialité, et le candidat peut demander une suppression immédiate d’une vidéo qu’il n’aimerait pas.

 

 

Tout le monde paraît satisfait !

Côté recruteur, cela permet de gagner du temps, puisqu’en environ une heure, il peut faire passer 3 entretiens téléphoniques là où il peut étudier 10 entretiens vidéo- différés. Ce gain de temps permet de faire une sélection plus large et de garder des candidats qui n’auraient pas été sélectionnés sur la seule base de leur CV. La vidéo permet aussi une approche visuelle du candidat : on fait attention aux expressions et à la tenue du candidat. La sélection semble donc meilleure grâce à ce nouveau procédé.

Côté candidat, il y a aussi des avantages : le candidat peut choisir de répondre aux questions au moment où il le souhaite ; il n’est pas pris au dépourvu comme lorsque le recruteur l’appelle sans crier gare. Il a également la possibilité de convaincre et de montrer sa motivation de manière plus manifeste qu’au téléphone.

Selon l’étude d’Easyrecrue, 77% des candidats qui ont utilisé ce système ont une image positive et innovante de l’entreprise : cette nouvelle présélection serait alors un élément de marque employeur.

 

Accor donne son aval à Easyrecrue

L’entreprise Accor a fait confiance à Easyrecrue et est venue témoigner dans la conférence de présentation de cette nouvelle méthode de sélection.

Pour une entreprise internationale telle qu’Accor, l’entretien vidéo différé est un véritable plus pour recruter partout dans le monde en évitant le problème des décalages horaires et de déplacements. Ils recrutent en ce moment dans 12 pays.

Pour Julien Catigny, talent development manager, cette solution innovante convient bien à la génération Y, à l’aise avec les webcam. Grâce au gain de temps, les profils pré-sélectionnés sont plus diversifiés, et les candidats sélectionnés à la fin du processus de recrutement sont meilleurs. L’entreprise a apprécié la facilité d’utilisation de Easyrecrue ; elle a pu personnaliser sa plateforme et ainsi se montrer en phase avec les candidats 2.0.

easyrecrue

 

Tout bien réfléchi …

Tout cela paraît bien beau, mais ne voyons-nous pas planer au-dessus de nos têtes le fantôme de la déshumanisation des ressources humaines ?

De plus, pour que cette méthode soit vraiment bénéfique, il faut que les candidats soient à l’aise avec le numérique, car un candidat qui parle pour la première fois à une caméra ne sera pas à son maximum pour appuyer sa candidature. Alors, l’entretien vidéo-différé, oui, mais pour ceux qui savent comment s’y prendre, sinon cela jouera en la défaveur de bien des candidats.

Avec ce système, les questions posées aux candidats peuvent être très précises : de l’expérience professionnelle à des tests de mise en situation, en passant par des questions en anglais, la pré-sélection ressemble de plus en plus à un vrai entretien, sauf que le recruteur est absent. Cette nouvelle méthode, assez populaire, met bien en évidence les nouvelles problématiques des RH : dans un marché du travail surpeuplé, il faut arriver à trouver la perle rare, quel qu’en soit le prix.

On peut tout de même se demander si cette pratique s’inscrira dans les mœurs ou si ce n’est qu’un effet de mode. Quelle sera la durée de vie de ce nouveau procédé, à l’heure où les pratiques changent presque tous les mois ? Le temps nous le dira, mais on ne peut qu’espérer qu’Easyrecrue perdurera.

Et vous, recruteurs et candidats, êtes-vous plutôt vieux jeu ou totalement digital addict ?

Harmonie Freyburger

Étudiante au CELSA Paris-Sorbonne en M1 Ressources Humaines et Communication. Mon profil LinkedIn : https://www.linkedin.com/profile/public-profile-settings?trk=prof-edit-edit-public_profile

Vous aimerez peut être aussi...

1 Réponse

  1. juillet 21, 2015

    […] Qu’est-ce que la vidéo différée ? […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.