Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Movember : un élément de marque-employeur ?

Movember, c’est plus qu’une floraison de moustaches sur les visages des élèves du CELSA, ou que la nouvelle barbe hipster. C’est s’appuyer sur une moustache pour récolter des fonds. Comme la moustache divise au niveau esthétique, elle est un moyen d’interpeler, d’entrer en contact avec les gens pour les sensibiliser du même mouvement aux cancers de la prostate et des testicules. A l’avenir, les entreprises devraient-elles encourager ce mouvement spontané et en faire un élément de marque-employeur ?

Moustache is there

Soutenir le Movember est un acte visible : Christelle Letist, Mo-sista (sympathisante de la mouvance) et co-fondatrice de Go to Next Level, a ainsi porté ou posté sur les réseaux sociaux une moustache chaque jour de Novembre. Elle a rejoint un groupe de Mo-brothers au sein de son espace de co-working en 2013. Un des plaisirs d’adhésion au mouvement est d’intégrer un groupe, avec lequel on n’est pas amené à travailler directement. Le groupe donne aussi l’impression de « participer à une cause qui a un impact », surtout en Belgique ou en France, où la connaissance du Movember est moins présente que dans les pays anglo-saxons.

Et les entreprises dans tout ça ?

Selon l’étude  « Le Bénévolat et Vous » de IMS-Entreprendre pour la cité, 30% des salariés s’impliquent dans une activité associative. Néanmoins, seuls 13% d’entre eux l’ont fait via leur entreprise. Cela est notamment lié au fait que les collaborateurs s’engagent sur leur temps libre. En tant que membre de l’association humanitaire CELSA-Huma, je vois cet investissement comme une source de progrès. Face à des situations nouvelles, parfois dérangeantes (qui n’a jamais rejeté un représentant d’ONG dans la rue ?), on est obligé de sortir de notre zone de confort pour inventer des solutions et puiser de l’énergie dans nos ressources. L’entreprise a tout à gagner en soutenant ces initiatives, car faire grandir ses collaborateurs la fait aussi grandir.

L’Oréal a ainsi choisi d’avoir un rôle de facilitateur dans le soutien de ses followers LinkedIn et a créé une application LinkedIn Grow your Mo (« faites pousser votre moustache ») permettant de générer un profil moustachu à partager sur les réseaux sociaux. J’ai trouvé cette idée simple et plutôt drôle, même si l’équipe L’Oréal France partipant au Movember n’a finalement été constituée que de 10 membres.

Support #Movember - Using Your #LinkedIn Profile. I am growing a mo with L'Oreal using my LinkedIn Profile. And you? Show your support for Movember now!

Comme le souligne Christelle Letist, pour qu’une initiative (du soutien des projets individuels de salariés à la création d’une fondation d’entreprise) fonctionne, elle doit « être en adéquation avec les valeurs du management ; les gens doivent croire en l’action. »

Sans aller jusqu’à calquer ses pratiques sur celles d’une association, Hello Bank! Belgique a créé une mini-campagne de communication : Hellostache. La banque en ligne a fourni des accessoires afin de diffuser des photos sur les réseaux personnels (Twitter, Facebook et Instagram). Pour Christelle Letist, cela a fonctionné parce que l’entreprise souhaitait diffuser l’image d’une banque comme endroit où vivre plus que comme lieu où travailler. Les collaborateurs se sont d’ailleurs pris au jeu de « relever ces défis funs », au point de diffuser des photos de leurs enfants avec ces accessoires et de récolter la quatrième meilleure cagnotte au niveau national ! Avec cet événement, ils ont donc réussi à raconter une histoire sur leur entreprise.

RH et gestionnaire de talents depuis plus de 10 ans, geekette à ses heures perdues, Christelle Letist a su percer les secrets des réseaux sociaux afin d’aider les entreprises et leurs collaborateurs à y trouver leur place.

Alors ? Prêts à vous lancer pour le Movember 2015 ?

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.