Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

L’entreprise responsable : la RSE au service de la marque employeur ?

Alors qu’hier encore, la RSE se focalisait principalement sur le respect de normes environnementales, son champ d’action s’est désormais considérablement élargi. Si elle était à la base source de nouvelles contraintes pour les entreprises, la publication de plus en plus fréquente de classements entre les entreprises remet plus que jamais au goût du jour le tournant stratégique que prend la RSE.

 

Le classement sans autre forme de procès !

Des collèges et lycées jusqu’aux entreprises, la volonté de classer les établissements et organisations selon un nombre plus ou moins important de critères en deviendrait presque symptomatique. Si l’influence de ce genre de classements est assez limitée aux premiers niveaux cités, elle est souvent déterminante dans les choix d’avenir des étudiants qui auront par exemple tendance à évaluer leur ambition en fonction du classement d’une classe préparatoire souhaitée.

Alors que nous parlions précédemment de la dimension stratégique de la RSE dans cet article, Les Echos, en partenariat avec l’Institut RSE, ont publié au début du mois d’octobre le classement de l’engagement responsable des sociétés du CAC40. Celles-ci sont y évaluées selon plusieurs critères allant de l’environnement à la transparence, en passant par l’éthique et les droits humains. On peut ainsi dégager en un seul coup d’œil  qui sont les bons et les mauvais élèves de la RSE.

L’article des Echos intitulé « Les entreprises du CAC40, toutes responsables » insiste par ailleurs sur le caractère inédit d’une telle étude : pour la première fois, les nombreuses problématiques de la RSE deviennent des critères d’une évaluation qui restait le plus souvent focalisée sur les bénéfices réalisés, ou du moins sur des données chiffrées et facilement quantifiables.

Quand entreprise responsable rime avec entreprise désirable

Au-delà de ces nouveaux critères qui feront, à n’en pas douter, de nombreuses émules, il est intéressant de constater que l’article considère que les entreprises du CAC40 demeurent malgré tout « toutes responsables », qu’elles soient en haut ou en bas du classement. Que des bons élèves, finalement ?

L’existence de ce type de classements laisse imaginer des enjeux de marque employeur non négligeables puisque l’on imagine que le traitement de l’éthique et des droits humains, pour ne citer que lui, est un critère qui doit forcément être pris en compte au moment de postuler dans une entreprise. On ne peut pas non plus nier la dimension psychologique qu’implique le classement comme forme d’évaluation : même l’intégralité des résultats sont considérés comme honorables, les derniers tout comme les premiers sont inévitablement montrés du doigt. C’est quasiment intrinsèque à cette façon de répertorier les différents acteurs : à mesure que l’œil parcourt les lignes de haut en bas, l’esprit associe ce qui défile à un niveau qui ne fait que décroître.

Dès lors, classer ces entreprises selon des critères « humains » leur offre une réelle opportunité de mettre en évidence à quel point elles sont responsables et ainsi promouvoir efficacement leur marque employeur. La contrainte initiale qu’incarnait la RSE serait-elle donc en passe de devenir un véritable atout pour les entreprises ? Tout porte à le croire.

Vous aimerez peut être aussi...

6 Réponses

  1. octobre 28, 2014

    […] Alors qu’hier encore, la RSE se focalisait principalement sur le respect de normes environnementales, son champ d’action s’est désormais considérablement élargi. Si elle était à la base source de nouvelles contraintes pour les entreprises,…  […]

  2. octobre 29, 2014

    […] “Alors qu’hier encore, la RSE se focalisait principalement sur le respect de normes environnementales, son champ d’action s’est désormais considérablement élargi. Si elle était à la base source de nouvelles contraintes pour les entreprises,…”  […]

  3. avril 26, 2015

    […] entreprise : rythme de travail, accompagnement, responsabilités accordées, emploi des femmes, responsabilité sociale de l’entreprise… Tout ça avec un vrai travail d’écriture : « On dit que quand tu débutes dans le conseil, […]

  4. mai 31, 2015

    […] Les Français et le Made in France – Vague 2. L'entreprise responsable : la RSE au service de la marque employeur. […]

  5. janvier 19, 2016

    […] réduire l’absentéisme. C’est aussi un argument pour les RH qui veulent améliorer leur marque employeur. Une entreprise avec un management plus responsable est plus susceptible d’attirer les […]

  6. février 14, 2016

    […] Cette posture lui procure un avantage concurrentiel, que ce soit en terme de réputation, de valeur de ses filiales, ou en tant que marque employeur. […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.