La Responsabilité Sociale de l’Entreprise : Nouveau paradigme pour les Ressources Humaines ?

breve46618-0

 

Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université Paris Dauphine, le respect des normes environnementales améliorerait de 16% la productivité des salariés d’une entreprise. Cela rejoint la préoccupation croissante des Ressources Humaines d’instituer de nouvelles politiques en matière de Responsabilité Sociale de l’Entreprise.

La norme ISO 26 000 publiée en Novembre 2010 nous présente la Responsabilité Sociale de l’Entreprise telle :

« la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement éthique qui : – contribue au développement durable y compris à la santé et au bien-être de la société ; prend en compte les attentes des parties concernées ; respecte les lois en vigueur et est en accord avec les normes internationales de comportement ; est intégré dans l’ensemble de l’organisation et est mis en œuvre dans ses relations. »

En d’autres termes, les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes. De part son rôle éminent vis-à-vis du personnel, la fonction Ressources Humaines est constamment confrontée à la cohérence de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise.

Toutefois, il conviendrait de nous interroger quant à la mise en œuvre concrète des politiques relatives à la Responsabilité Sociale au sein des entreprises. L’introduction du concept de Responsabilité Sociale de l’Entreprise modifie-t-elle véritablement la manière dont sont gérées les Ressources Humaines ? En d’autres termes, il s’agirait de se questionner quant aux incidences sur les Ressources Humaines de l’institution de politiques de Responsabilité Sociale au sein de l’entreprise.

 

Prévention primaire et management de terrain responsable.

La montée en puissance du discours sur la Responsabilité Sociale de l’Entreprise conduit notamment à poser la question de l’éventualité de nouvelles modalités de gestion des risques psychosociaux.

Identifier les risques psychosociaux est à la charge de l’employeur, plus précisément de la fonction Ressources Humaines, qui fait désormais l’objet d’un contrôle judiciaire renforcé.

C’est ainsi que la montée en puissance du discours sur la Responsabilité Sociale de l’Entreprise conduit notamment à poser la question de l’éventualité de nouvelles modalités de gestion des risques psychosociaux.

En ce sens, il est à noter le passage systématisé de la prévention secondaire à la prévention primaire des risques psychosociaux. Il n’est plus seulement question d’aider les salariés à gérer ces risques, au premier rang duquel le stress ; il s’agit pour la pour la fonction Ressources Humaines d’identifier les facteurs de risque pour agir en amont sur les causes et prévenir la dégradation des conditions de travail.

Formation professionnelle et implication des salariés.

Cependant, les problématiques liées à la Responsabilité Sociale de l’Entreprise ne visent pas uniquement la prévention des risques psychosociaux. L’institution de telles politiques au sein d’une organisation permet à la fonction Ressources Humaines d’accompagner les salariés au cœur de démarches de formation ou encore d’évolution.

Ainsi, les problématiques liées à la formation interpellent la Responsabilité Sociale de l’Entreprise quant à la trajectoire professionnelle des salariés et à la façon dont les dispositifs de formation sont construits et appropriés par les employeurs et leurs salariés. Selon Paul Santelmann, « La formation soulève la question de l’engagement professionnel et de sa reconnaissance, de la responsabilité de tous les salariés en matière de comportements compatibles avec le développement durable, l’éthique, les non-discriminations… (…). La formation comporte un double rôle : accompagner les transformations du travail ainsi que les transitions professionnelles. »

 

Synergie entre performance sociale et performance économique.

En conséquence, « Il revient surtout aux Ressources Humaines de donner une dimension humaine à la culture d’entreprise et pratiques managériales, et prouver que performance sociale et sociétale, et performance économique, sont indissociables. »

La Responsabilité Sociale de l’Entreprise donne une occasion unique de revoir le processus des Ressources Humaines, d’en faire une structure centrale de relais et de soutien aux managers de proximité. En d’autres termes, la fonction Ressources Humaines est le garant d’un management de terrain responsable.

Au-delà, ces développements mettent en exergue les liens qu’entretient la fonction Ressources Humaines avec les politiques relatives à la Responsabilité Sociale de l’Entreprise. Selon les chercheurs Rambaud et Marneffe, « Si l’engagement stratégique dans la responsabilité des entreprises impacte les politiques, les processus, le management, il impacte aussi et surtout les collaborateurs. Par conséquent, il ne peut se concrétiser que si les équipes en comprennent le sens, leurs contributions possibles et modifient leurs pratiques et comportements professionnels. »  Il apparaît ainsi que la mise en œuvre de dispositions liées à la Responsabilité Sociale de l’Entreprise ne peut négliger le « rôle direct » du salarié, acteur déterminant quant à la réussite, ou bien l’échec, de telles politiques.

 

 

Les enjeux RH de la RSE Constant Calvo www.lesechos.fr

www.envirojob.fr/infos/formation/109/La-formation-element-cle-de-la-RSE

Normes environnementales : des salariés 16% productifs ! Les échos Julie Le Bolzer

2 réponses

  1. septembre 25, 2014

    […] Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université Paris Dauphine, le respect des normes environnementales améliorerait de 16% la productivité des salariés d’une entreprise. Cela rejoint la préoccupation croissante des Ressources Humaines…  […]

  2. septembre 28, 2014

    […] Source: celsa-rh.com […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *