Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Le « Design Thinking », effet de mode ou réel atout ?

shutterstock_133881413

Que vous en ayez déjà entendu parler ou non, c’est un fait : le Design Thinking est LA  méthode du moment.

Le boom  que suscite cette approche pourrait notamment s’expliquer à travers un autre terme clé : l’innovation. On l’aura bien remarqué, aujourd’hui toute entreprise se veut ou se dit « innovante », et ce, pour se démarquer de ses concurrents et rester attractive auprès de ses clients. Les entreprises s’emparent du thème de l’innovation, que ce soit dans leur communication ou dans leurs valeurs d’entreprises, et semblent prêtent à tout pour être catégorisée comme telle.

Ainsi, on voit apparaître diverses méthodes & approches, bonnes ou mauvaises, pour devenir « I-nno-vant ». Mais alors, le Design Thinking est-il seulement un phénomène de plus ou un outil concret d’aide au changement ?

 Le Design Thinking  ou la pensée du Designer

Non loin de là de penser que le Design Thinking est un concept fraichement sorti dans les « bacs », cette méthode de travail trouve ses origines théoriques dans les années 70 avec des auteurs tels qu’Herbert A. Simon ou encore Robert McKim. Ils vont ainsi poser les bases d’une démarche conciliant humanité, créativité & technologie.

L’expression « Design Thinking », abréviation de « Design Thinking Process », représente le concept de « Penser comme un Designer ». Ainsi, le Design Thinking se présente comme un « mode d’application des outils de conception utilisé par les designers pour résoudre une problématique d’innovation, par une approche multidisciplinaire centrée sur l’humain. » Cette approche, qui se veut profondément humaine, permet aux collaborateurs d’une entreprise d’employer ses capacités à être intuitif, observateur et créatif dans la conception et mise en place d’idées nouvelles. Cette méthode fait ainsi appel aux acteurs de diverses disciplines et s’instaure donc comme un outil collaboratif.

Le Design Thinking est un processus qui se présente en 5 phases :

Design_Thinking_Phases_final-01

Pour chacune des phases, les méthodes et les compétences requises sont diverses : de l’observation de terrain au prototypage, en passant par des techniques de créativité.

Ainsi, on pourrait dire que le Design Thinking se forme autour de 2 logiques importantes :

  • Une logique de co-création : tous les départements d’une entreprise sont impliqués et stimulés pour travailler ensemble, favorisant un raisonnement « cross-department ».
  • Une gymnastique intellectuelle : plusieurs compétences sont sollicitées à travers des phases d’observation, d’intuition & d’analyse.

Design Thinking : une voie pour l’innovation RH ?

Quoi que l’on dise, les Ressources Humaines ont une part importante dans l’innovation d’une entreprise. C’est à elles que revient la responsabilité d’insuffler la valeur d’innovation en mettant en place les conditions & méthodes nécessaires à sa diffusion.

Le Design Thinking, comme vous l’aurez compris, demande de développer de nouvelles compétences comme l’empathie, la créativité ou encore la curiosité. Autant de « soft skills » qui intéressent de plus en plus les entreprises et qui sont au cœur des problématiques de recrutement RH.

De ce fait, alors que nous sommes dans une période où les entreprises encouragent le changement sans pour autant savoir comment l’appréhender, cette méthode peut être bénéfique pour chaque collaborateur puisqu’elle permet d’apporter des valeurs & des outils favorisant l’idée d’innovation. Ainsi, par la mise en place du Design Thinking, les Ressources Humaines permettent de développer et de faire monter en compétences leurs propres collaborateurs sur des « skills » fortement recherchées par les entreprises.

De plus, par ce biais, les Ressources Humaines invitent ses salariés à prendre part aux enjeux auxquels l’entreprise est confrontée et à y apporter des solutions innovantes. Cette idée peut ainsi permettre aux Ressources Humaines de faire adhérer ses collaborateurs aux valeurs de l’entreprise voire même à une culture d’entreprise. Le Design Thinking permettant le réengagement des salariés en développant leurs compétences et en valorisant leur responsabilité au sein de l’entreprise.

En poussant encore plus loin cette idée, les Ressources Humaines pourraient ainsi avoir un moyen d’identifier plus facilement ses Key People et pourquoi pas les transformer comme ambassadeurs de leur marque ?

Cependant, les entreprises doivent avoir conscience que, ce concept, pour bien fonctionner, suppose une certaine prédisposition au changement, à accepter le renouveau, en prenant parfois certains risques ; éléments qu’elles ont parfois du mal à accepter…

Vous aimerez peut être aussi...

3 Réponses

  1. septembre 19, 2014

    […] Design Thinking est LA méthode du moment. Le boom que suscite cette approche pourrait notamment s’expliquer à travers … ("Le #DesignThinking, effet de mode ou réel atout ?  […]

  2. octobre 10, 2014
  3. octobre 11, 2014

    […] Que vous en ayez déjà entendu parler ou non, c’est un fait : le Design Thinking est LA  méthode du moment. Article tiré de RH Celsa. […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.