Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Physiquement compétent(e)?

Le rapport entre photographie et Ressources Humaines ne semble pas tout de suite évident, à moins de considérer le recrutement comme un art. Pourtant eu égard du succès de la photo sur le CV, l’un et l’autre domaine semblent aller de concert vers une omniprésence de l’image dans le processus de recrutement.

cv20petit20vieux

 

Alors photo ou pas photo ?

Ce petit encart anodin, rentré dans les mœurs, ne l’est pas tant que ça. Alors qu’on s’offusque de manière plus ou moins honnête, pour dénoncer la discrimination à l’embauche, répétant à qui veut bien l’entendre « je suis impartial et objectif dans mon recrutement, je ne juge pas à la tête » le recruteur s’étonnera pourtant (parfois sans se l’avouer) de l’absence d’une photo sur le CV – elle permettrait selon certaines légendes de mieux cerner le candidat. Force est de constater que les compétences se lisent sur un visage.

La photographie sur le CV peut éventuellement se justifier comme un critère d’éviction pour des candidats apparaissant un peu trop décontractés une bière à la main ou en maillot de bain. La photo témoignerait alors objectivement d’un manque de pertinence du candidat dans ses choix, de mauvaises capacités d’adaptation à son assistance. Mais ce type de photo est loin d’être majoritaire et ne justifie peut être pas à lui seul, une utilisation quasi systématique de la photo sur le CV.

« Venez comme vous êtes ! »

Alors pourquoi un telle omniprésence ? En effet, les articles de blog RH non avares de conseils sur la tenue à porter pour la photo, se multiplient. On pourra lire ça et là qu’il faut privilégier le port d’une chemise blanche, qu’il faut éviter certaines montures de lunettes en acier (qui vieillissent les jeunes candidats) et autres avertissements.

Le Curriculum Vitae (étymologiquement « déroulement de la vie ») semble parfois devoir se réduire à une jolie uniformisation des profils. Si la photo trouve sa place sur le CV en ce qu’elle témoignerait de la personnalité du candidat (sourire, « style ») le simple fait de préconiser à tour de bras cette standardisation conduit à rappeler le rôle officieux de cette photo – juger sur les derniers éléments qui différencient les Hommes: la beauté, l’âge, la couleur de peau, le sexe. Ce sont là des facteurs hautement discriminants sans lien avec une quelconque qualification, ou aptitude à s’intégrer dans un groupe (ce que le style aurait dans une mesure toute relative et avec prudence pu permettre).

De plus, ces conseils dont on vous laissera juger la pertinence, sont en réalité en décalage avec les besoins des nouveaux dirigeants de startups en recherche de personnalités originales capables de comprendre les jeunes et plus généralement le monde qui les entoure. Ces derniers sont à mille lieux de se laisser séduire par des « chemises blanches » so 90’s et bien trop conventionnelles. En somme des conseils « mode » datés pour une édition de CV traditionnelle, pour ne pas dire traditionnaliste.

A.N.O.N.Y.M.O.U.S

Sans vouloir donner du crédit à la bande de hackers du même nom, le gouvernement a légiféré sur un CV anonyme ! On l’aurait presque oublié car aucun décret n’a finalement été mis en application pour le rendre obligatoire. Le CV anonyme introduit par l’article L. 1221-7 du Code du travail suite à la loi sur l’égalité des chances du 31 mars 2006 devait voir éliminées toutes les mentions qui n’ont pas « comme finalité d’apprécier sa capacité (celle du candidat) à occuper l’emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles ».

Dès lors, le nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance et naturellement la fameuse photo, auraient dû être supprimés des CV. A ceci près que les employeurs mais aussi les candidats – qui pourraient tirer profit de quelques avantages physiques – ne comptent pas s’en passer. Selon le cabinet Robert Halff seuls 3% des recruteurs commenceraient la lecture du CV par la photo. Réalité ou hypocrisie ?

Toujours est-il que le CV anonyme n’a pas rencontré le succès escompté, n’étant pas jugé aussi efficace que prévu. Cette inefficience s’explique par un recours au CV anonyme quasi exclusif des personnes traditionnellement victimes de discrimination à l’embauche. Par ailleurs, si des candidats, dont la photo sur le CV n’aurait pas été un frein à l’embauche, avaient voulu, par solidarité, utiliser le CV anonyme, ils se heurteraient systématiquement aux sites en ligne de recrutement. Ces derniers ne permettent pas de laisser des blancs au niveau des informations prohibées par le CV anonyme.

La présence de la photo sur le CV est soumise, assez cyniquement, au principe d’offre et de demande. En somme, tant que les recruteurs seront déçus de ne pas pouvoir voir à quoi ressemblent leurs candidats, ces derniers ajouteront la photo comme un faire-valoir au détriment ou à la faveur des informations véritablement édifiantes pour juger de la capacité du candidat (l’expérience professionnelle en tête). Si le CV anonyme nécessite une certaine logistique, comme le remaniement des sites de recrutement, le retrait de la photo sur le CV semble bien plus simple. A moins de se complaire dans un diktat de l’image sur la compétence. A chacun de décider ce sur quoi il préfère communiquer, son image, ou centrer l’attention du recruteur sur son expérience professionnelle.

Cependant, quoiqu’il en soit l’entretien mettra un terme à toute la bonne volonté du monde prônant une objectivité parfaite sans les interférences de critères physiques inadéquats.

Affaire à suivre…

Sources :

http://www.senat.fr/lc/lc203/lc203_mono.html

http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/photo-cv-avec-ou-sans-photo-recruteurs-sensibles-photo-cv.html

Vous aimerez peut être aussi...

2 Réponses

  1. ROSSARD dit :

    Se concentrer sur un CV en rapport aux expériences oui, pour ou contre la photo (je l’utilise en recrutement uniquement pour me souvenir des candidats, mémoire visuelle).
    J’ai bien peur que ce sujet soit un serpent qui se mange la queue, car malgré l’envi de l’équité, l’égalité pour tous, Nous sommes loin tous que nous sommes de rompre les préjugés.

  1. janvier 29, 2015

    […] Si elle veut rebondir, la marque doit donc comprendre la génération qu’elle cible. D’autant plus quand la marque en question fait de l’image le cœur même de sa stratégie. Être cool oui, mais pas à n’importe quel prix. La question de l’apparence est déjà un sujet de controverse dans le monde du recrutement et un point parfois sensible pour les entreprises. On peut à ce titre évoquer la question de la photo sur le CV qui avait été traitée dans un précédent article. […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.