Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Les entreprises doivent-elles s’inspirer des associations pour booster leur RSE ?

Selon la deuxième vague de l’étude Arpea-citoyens de www.youphil.com, 84% des Français souhaiteraient voir de nouvelles alliances entre associations et entreprises. Alors qu’a priori ce rapprochement ne va pas de soi, les comportements vont bien dans le sens de cette demande puisque 21% des entreprises et 60% des PME et grandes entreprises ont aujourd’hui un partenariat avec la société civile.
Si l’influence des entreprises sur les pratiques de la société civile sont tout sauf négligeables, l’inverse n’est pas forcément vrai. Aujourd’hui les ONG et associations ont recours à la publicité, elles diversifient leurs produits et elles fabriquent des produits dérivés entre autres. Ces « emprunts » au monde de l’entreprise ont été facilités par le contexte économique, et peuvent contribuer au maintien ou à la croissance économique de la structure.
Cette influence rapproche les deux types de structures mais l’une des grandes différences reste le mode de management interne et le climat social. Dans un contexte de concurrence économique accrue où le bien-être des salariés risque d’être relégué au second plan, pourquoi ne pas envisager un « emprunt » inverse afin d’améliorer le climat social et les politiques RSE ?

 

08-17-formation-stress1

 

En clair, qu’est-ce qui serait intéressant pour une politique RSE ?

1- Améliorer les relations interprofessionnelles

De par la présence de bénévoles, le personnel d’une ONG ou d’une association est amené à travailler ses capacités relationnelles afin de « fidéliser » cette force de travail non rémunérée. Qui plus est, les rapports entre salariés rémunérés et bénévoles ne sont pas des rapports de force, ce qui va dans le sens d’une certaine horizontalité. Dans cette même veine l’on pourrait imaginer un management plus participatif en entreprise. Même si dans ce contexte il n’y a pas de bénévoles l’enjeu est similaire : fidéliser les potentiels talents, et optimiser la performance des collaborateurs présents.

2- La formation ou les interventions en entreprise :

Certaines associations et ONG proposent des formations aux salariés d’entreprises. Il peut s’agir par exemple des interventions de la Croix Rouge visant à souder les équipes, à sensibiliser à la violence verbale ou aux risques psycho-sociaux.

3- Les partenariats :

Ils pourraient rapprocher ces deux types de structures et bénéficier à la RSE et à la communication RSE. Parmi les divers types de partenariats  recensés par l’on peut compter:
– Le mécénat de compétences (l’entreprise permet à des salariés volontaires d’apporter une aide professionnelle à une association durant leur temps de travail).
– Les partenariats ciblés sur une question précise. Par exemple Handicap International propose des partenariats pour favoriser l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap.
– L’accompagnement vers un mode de fonctionnement durable, comme proposé par la WWF.

Le principal défaut de ces initiatives est qu’elles peuvent servir de paravent pour améliorer l’image d’une entreprise en externe, sans avoir de réel impact en interne. Cependant avec l’émergence d’une réelle demande en la matière, et le durcissement de la législation concernant la RSE les comportements vont déjà dans le sens d’un rapprochement quantitatif, l’aspect qualitatif pourrait en être l’aboutissement.

Sources:

3 Réponses

  1. juillet 13, 2014

    […] Selon la deuxième vague de l’étude Arpea-citoyens de http://www.youphil.com, 84% des Français souhaiteraient voir de nouvelles alliances entre associations et entreprises. Alors qu’a priori ce rapprochement ne va pas de soi, les comportements vont…  […]

  2. février 6, 2015

    […] aller jusqu’à calquer ses pratiques sur celles d’une association, Hello Bank! Belgique a créé une mini-campagne de communication : Hellostache. La banque en ligne […]

  3. juin 9, 2015

    […] que, contrairement à l’idée que beaucoup s’en font, les ONG ne sont pas vraiment des championnes en matière de gestion administrative et de […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.