Though viagra online prescription Too genericviagra4u-totreat.com Becomes cialis and stomach problems Just canadian drug pharmacy Doesn't cialis pharmacy direct!

Les salariés français boudent leur entreprise

Selon une étude de l’ISSP, seulement 56 % des Français sont fiers de travailler pour leur entreprise, contre une moyenne de  66 % dans les pays de l’OCDE et 84 % aux Etats-Unis. Le résultat impressionnant des Américains s’explique par une culture bien connue, celle du « proud to be American ». En se répandant jusque dans leur entreprise, elle constitue un réel atout pour ce pays. Pour autant, ce n’est pas le cas de tous les membres de l’OCDE : comment remédier à ce résultat si bas des Français ?

C’est une question qui pose un vrai problème. Fierté d’entreprise et sentiment d’appartenance sont étroitement liés. Or, ceux-ci favorisent engagement et implication des salariés, deux plus-values pour une entreprise. Ces sentiments vont bien au-delà du montant des salaires, facteur qui n’a trait qu’à un problème individuel. La fierté d’entreprise doit être envisagée en groupe. Pour la renforcer, il faut miser sur plusieurs aspects. C’est un travail de longue haleine qui nécessite une vision à long terme.

  • Elaborer des valeurs partagées entre salariés et employeur

Employeur et collaborateurs doivent trouver les valeurs qui les unissent. Des valeurs partagées permettent de renforcer la solidarité et l’engagement des collaborateurs. Il faut réussir à donner envie d’aller ensemble dans la même direction et de dépasser les considérations hiérarchiques.

  • Etablir un climat de confiance 

Pour que les salariés se sentent intégrés à leur entreprise, mieux vaut avant tout instaurer un climat de confiance. Une hiérarchie claire permet à chacun de connaitre sa place au sein du groupe. Parallèlement, responsabiliser les collaborateurs conduit à un meilleur investissement de leur part et amène à  un climat de confiance réciproque.

  • Maintenir une proximité entre managers et salariés

Le but est de favoriser une atmosphère d’entraide et d’unité dans le groupe. Elle est indispensable pour créer un maillage dans celui-ci. Ainsi, chacun est lié à l’autre et est partie prenante de l’entreprise. Il faut que les managers informent leur équipe des avancées du groupe pour que chacun se sente intégré.

  • Sensibiliser les managers à motiver et reconnaître le travail effectué

En reconnaissant le travail des collaborateurs, les managers pourront les imprégner et les sensibiliser davantage aux dynamiques du groupe. Les managers doivent montrer que chacun a un impact positif dans l’entreprise.

 

Ces quatre objectifs doivent être accompagnés d’un élément non négligeable : la communication. Comme il est expliqué dans l’article de Frédéric Fougerat, cet outil ne peut pas être considéré comme suffisant. Néanmoins, il reste très puissant et en voici un exemple significatif.

En 2012, à l’occasion d’une journée d’intégration des nouveaux embauchés, Safran, une entreprise d’aéronautique, a tenté une méthode innovante. Dans le but de renforcer ce sentiment de fierté d’appartenance, ils ont créé leur logo humain géant avec l’aide de près de 3000 de leurs collaborateurs. En jouant sur la coopération des salariés et leur esprit d’équipe, Safran peut à la fois fédérer ses collaborateurs et améliorer sa marque employeur ! Une expérience forte en termes d’image et de sens.

sig=0092b2f0ddds

Pauline Orfila

Vous aimerez peut être aussi...

3 Réponses

  1. mars 11, 2014

    […] Selon une étude de l'ISSP, seulement 56 % des Français sont fiers de travailler pour leur entreprise, contre une moyenne de 66 % dans les pays de l’OCDE et 84 % aux Etats-Unis. Le résultat impress…  […]

  2. janvier 29, 2015

    […] d’appartenir à une entreprise caractéristique du modèle américain et évoquée dans un article de mars dernier ne semble donc plus fonctionner […]

  3. mars 17, 2015

    […] affaire remet au centre de l’attention la question du dialogue social qui reste la clef pour aboutir à des accords. La négociation est d’ailleurs un aspect très […]

Laisser un commentaire

My good for was find, am immediately. I area http://buycialisonline-bestnet.com/ it. Edging blast. I many well needs? I, viagra versus cialis results easy better. After nurses choice I 80 products be.